La violence

1534 mots 7 pages
Françoise Lejeune et Jean-François Guédon

Dissertation de culture générale
30 fiches pour réussir

© Groupe Eyrolles, 2007

ISBN 10 : 2-7081-3762-X ISBN 13 : 978-2-7081-3762-2

■ ■ ■ 20 ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ FICHE ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■

La violence et les jeunes
É t ymo l o gie/D éfi ni ti on/ Hi s toi r e
Du latin : vis ; la force. La violence implique un rapport de forces avec autrui. Pour Nietzsche, lorsque cette violence est maîtrisée, nous devons parler de puissance (La volonté de puissance).

S u j et p ro p o sé
Grâce au progrès, les enfants sont mûrs de plus en plus tôt et les filles sont désormais pubères à 10,5 ans. Par contre l’entrée dans la vie active se fait de plus en plus tard alors que nos grands-parents travaillaient dans les mines à l’âge de douze ans. D’un point de vue physique, les enfants sont mûrs plus tôt tandis que d’un point de vue psychologique cette maturité est retardée. Que doivent faire nos sociétés pour éradiquer la violence chez certains jeunes ?

Pro b l émat iqu e p r opos é e
Nous analyserons dans un premier temps les causes et les conséquences de la violence. À de multiples reprises, les bulletins officiels de l’Éducation nationale ont consacré une large place à la violence à l’école. Les manifestations de
116
© Groupe Eyrolles

■ ■ FICHE 20 ■ ■ ■

celles-ci peuvent apparaître dans l’absentéisme des enfants et leur comportement déviant (alcool, drogues, tags et dégradations, insultes). Les enfants ciblés par notre problématique restent les enfants désocialisés. Rappelons que la première désocialisation s’opère dans la famille, par exemple avec des parents violents ou absents. C’est majoritairement le cas des enfants scolarisés dans les écoles publiques du Bronx à New York dont le père est drogué ou en prison ou encore a quitté le domicile conjugal. Puis seulement, se produit une seconde désocialisation à l’école. L’âge est un facteur important dans la fabrication de la

en relation

  • Violence
    1477 mots | 6 pages
  • violence
    104841 mots | 420 pages
  • Violence
    1823 mots | 8 pages
  • La violence
    4890 mots | 20 pages
  • Violence
    579 mots | 3 pages
  • La violence
    801 mots | 4 pages
  • La violence
    839 mots | 4 pages
  • la violence
    367 mots | 2 pages
  • la violence
    10148 mots | 41 pages
  • La violence
    764 mots | 4 pages