Lambeaux commentaire

1531 mots 7 pages
Charles Juliet, Lambeaux, Extrait n°2 (pages 129 à 132), 1995

Lambeaux se compose de 2 parties. La première est une biographie recomposée de la mère défunte, la seconde est une autobiographie. L'auteur y raconte sa vie dans sa famille d'adoption puis à l'école d'enfants de troupe. Au sortir de cette école, il entreprend des études de médecine auxquelles il renonce. Il traverse une crise. Après une brève expérience de l'enseignement, il décide de consacrer sa vie à l'écriture. Il évoque ici cette crise et ce choix.

LECTURE

Cet extrait est un texte en prose. C’est un passage d'une autobiographie consacré à un moment décisif de la vie de l'auteur : le choix du métier de l'écrivain avec toutes les difficultés qu'il implique. Le texte est donc à la fois narratif et explicatif. Nous analyserons d'abord des caractéristiques de l'écriture autobiographique. Nous verrons ensuite les problèmes liés à l'écriture. Nous nous interrogerons enfin au sujet de la fonction de l'épisode par rapport à l'ensemble du livre.

I. Caractéristiques de l'écriture autobiographique
a. Les problèmes liés à renonciation

→ Traditionnellement on reconnaît l'autobiographie grâce à l'utilisation du « je » qui révèle une identité auteur/narrateur. Ici pas la moindre occurrence du « je ».
→ En revanche de très nombreuses occurrences de la 2ème personne, « tu », « te », « ta », ... (environ 88 occurrences, au moins 2 par ligne). Si cela avait été « je » on aurait pu reprocher à l'auteur une forme d'égocentrisme : De « je » mis avec « moi ». « Tu fait la récidive ! » Disait Stendhal, parodiant Molière. C'est peut-être une des raisons du choix du « tu ».
→ La 2ème personne outre qu'elle crée un lien avec la 1ère partie a un autre effet : elle implique un « je » implicite de l'auteur qui dialoguerait avec celui qu'il a été, à celui qu'il était avant sa seconde naissance dont il parle à la fin de Lambeaux, sorte de mise à « distance ».

b. Une autobiographie est aussi un « récit

en relation

  • Commentaire page de présentation de lambeaux de charles juliet
    860 mots | 4 pages
  • Lambeaux de charles juliet
    750 mots | 3 pages
  • Mauoassant
    1227 mots | 5 pages
  • Commentaire boule de suif
    280 mots | 2 pages
  • Lambeaux
    578 mots | 3 pages
  • Boule de Suif Commentaire Incipit
    1242 mots | 5 pages
  • Lambeaux , le drame de la déchirure
    645 mots | 3 pages
  • Lambeaux
    4002 mots | 17 pages
  • Juliet lambeaux
    4199 mots | 17 pages
  • maup vdt
    1679 mots | 7 pages