L’amour à multiples facettes : un thème récurrent de l’univers Harry Potter

1409 mots 6 pages
« N’aie pas pitié des morts. Aie plutôt pitié des vivants et surtout de ceux qui vivent sans amour »
– Albus Dumbledore

Les mots éternels d’un personnage fictif de l’univers Harry Potter illustre un aspect fondamental qu’aborde la romancière J. K. Rowling. Tout au long de la série, l’amour dans ses formes différentes sert de catalyseur pour surmonter des obstacles ou une très forte motivation. Le thème du pouvoir d’amour est un fil conducteur qui traverse les sept livres d’Harry Potter et ses aventures à Poudlard ou ailleurs. Que ce soit l’amour entre les amis, l’amour romantique, les liens familiaux ou encore la face noire de l’amour, à travers les personnages et les scènes, l’amour à multiples facettes prend la place centrale.
Dès le premier livre de la série, Harry Potter à l’école des sorciers, nous comprenons l’importance de l’amour à la protection d’une personne. Un exemple le plus pertinent est celui de notre héros, Harry et l’histoire qui se déclenche entre lui et Voldemort. La nuit quand Voldemort visite la résidence de Potter à tuer Harry, James et Lily Potter se sacrifient pour sauver leur fils. Le sacrifice de Lily en particulier empêche le Seigneur des Ténèbres de tuer le bébé Harry. Il est implicite que cet amour maternel, voire parental, donne une sorte de protection magique contre le Sortilège de la Mort. Plus tard, notre introduction à Harry est en tant qu’un orphelin de dix ans. Chez les Dursley, il n’a jamais ressenti protégé ou adoré. Il a donc découvert les liens familiaux seulement en rencontrant la famille Weasley. Pour Harry, c’est la seule famille « normale » qu’il a jamais vu. Molly Weasley devient une figure maternelle pour lui. Elle représente tout ce qu’il a pensé de sa propre mère : chaleureuse, affectueuse et protectrice de sa famille. Il y a plusieurs instances dans la série où on voit que Madame Weasley aime Harry autant que ses enfants – un épouvantard prenant la forme d’Harry mort, elle offre la montre de son frère (un héritage)

en relation

  • cycle7c 1
    11879 mots | 48 pages
  • Comment écrire un scénario
    67010 mots | 269 pages
  • Document d'accompagnement
    99323 mots | 398 pages
  • ce doc ne m'appartient pas
    59392 mots | 238 pages
  • La critique biographique
    18489 mots | 74 pages
  • Resnais
    132110 mots | 529 pages
  • Identité et multiculturalisme
    73325 mots | 294 pages
  • Memoire
    153838 mots | 616 pages
  • L'amour
    119158 mots | 477 pages
  • marketing art et culture.
    103534 mots | 415 pages