Latin

604 mots 3 pages
EXPOSES LATIN
Les Guerres Puniques : I) Rome Et Carthage – Première Guerre
La Première Guerre punique, qui couvre les années 264 à 241 av. J.-C., est un conflit naval et terrestre prenant place en Sicile et en Tunisie avec pour origine des luttes d’influence en Sicile, terre située à mi-chemin entre Rome et Carthage. Suite à cette défaite, le nouveau chef des armées en Sicile redresse la situation en menant une stratégie de raids et de guérilla, sur terre comme sur mer, en Sicile comme en Italie, tenant les positions siciliennes par des forteresses inexpugnables. L’armée punique a, en effet, une meilleure technique des sièges et des fortifications que celle des Romains apprise auprès des Grecs. De ce fait, les troupes romaines n’arrivent plus à avancer dans l’ouest sicilien. Dans le même temps, l’armée romaine débarquée au cap Bon est défaite aux abords de Tunis et les débris de l’armée sont éprouvés par l’incompétence navale des Romains qui voient une grande partie de leur flotte détruite au large de la Tunisie puis de la Sicile. De même, un autre désastre naval causé par une tempête détruit la deuxième flotte romaine au large de la Sicile. Bref, la méconnaissance romaine de la mer pèse lourdement dans le budget romain de cette guerre qui n’en finit pas. Et ce sera finalement le « lobby » campanien, principal intéressé par cette guerre, qui paiera la troisième flotte romaine comptant chaque fois plusieurs centaines de vaisseaux pour faire face aux flottes carthaginoises qui, elles aussi, se reconstituent. Ce lobby demande toutefois à être remboursé par l’État romain des sommes avancées alors que les caisses de l’État romain sont incapables de reconstituer une flotte. II) Rome et Carthage – Deuxième Guerre
La Deuxième Guerre punique, s’étendant des années 218 à 201 av. J.-C., a pour point d’orgue la campagne d’Italie : le général carthaginois Hannibal Barca traverse les Alpes avec ses éléphants de guerre mais renonce finalement à entrer dans Rome. Le

en relation

  • Le latin
    6620 mots | 27 pages
  • latin
    345 mots | 2 pages
  • latin
    2986 mots | 12 pages
  • Latin
    531 mots | 3 pages
  • Latin
    1064 mots | 5 pages
  • Latin
    1307 mots | 6 pages
  • Le latin
    273 mots | 2 pages
  • Latin
    5613 mots | 23 pages
  • Latin
    665 mots | 3 pages
  • Latin
    333 mots | 2 pages