Lcole, creusot de la rpublique

748 mots 3 pages
DM D’HISTOIRE :
Etude de l’ensemble documentaire p168-169

L’école, Creusot de la République

1/ Ferdinand Buisson est le fondateur et le président de la Ligue des droits de l'homme. En 1927 le prix Nobel de la paix lui fut attribué .Dans cet extrait du Dictionnaire Ferdinand Buisson fait une différence entre l’enseignement catholique et l’enseignement républicain. En effet selon l’auteur, l’apprentissage catholique est basé sur l’apprentissage par cœur, il suffit donc d’imposer une vérité sans aucun raisonnement « imposer la vérité … l’avaler ». Pour Ferdinand Buisson, l’enseignement catholique consiste à obéir à un « maître directeur chef » il donne ici allusion à Dieu » contrairement à l’enseignement catholique le républicain se base sur l’enseignement des libertés individuelles « Penser par lui-même » et des valeurs républicaines et il consiste à faire travailler notre cerveau et n’obéir à personne « Ni foi, Ni obéissance à personne ».

2/ Les instituteurs sont, en effet, déterminés à défendre un régime qui leur permet de réaliser une réelle ascension sociale et d’instruire le peuple français sur des valeurs communes, notamment la laïcité. Pétris des idéaux républicains, ils vivent une existence austère on pourra dire difficile et s’imposent dans les villages comme de vrai notables. Peu à peu, ils élèvent le niveau d’instruction de la population tout en communiquant les valeurs républicaines à des générations d’enfants.

3/ Entre les années 1874-1913 le budget de l’enseignement primaire en France augmente. En effet il passe de 78 millions de francs à 233 millions de francs. En effet ce budget a triplé en 40 ans. Ainsi l’Etat embauche des jeunes instituteurs de l’école normale, qui transmettent aux élèves les valeurs de la République. A cette époque, les enseignants étaient appelés les Hussards : ils portaient un uniforme noir, couleurs qui évoque leur sérénité. L’Etat dépense une somme reconnaissable pour ses élèves, on le voit dans le DOC 4

en relation

  • Formation aux métiers du cinema
    15014 mots | 61 pages