Le bonheur est il une question de chance?

Pages: 7 (1718 mots) Publié le: 3 octobre 2012
Attention : ce sujet ne porte pas sur l’essence du bonheur (même s’il est évident qu’on ne peut pas traiter correctement ce sujet si on ne la connaît pas) mais il pose une question à propos de son advenue ou, plus précisément sur les modalités de son advenue.
L’expression « affaire de » est intéressante pour analyser le sens de cet intitulé. Elle peut simplement signifier question comme dansl’expression « c’est une affaire de mœurs ». L’intitulé deviendrait alors « Le bonheur est-il (une) question de chance ? » ; ici l’accent serait placé sur la chance qui pourrait ou non se manifester pour des raisons qui ne proviendraient pas, directement et de façon causale, de l’action d’un être. La personne qui deviendrait heureuse en rencontrant la chance serait, en quelque sorte, étrangère à sasurvenue ; elle ne serait pas provoquée par son action. Ainsi, le problème porterait sur la part qui reviendrait à la personne dans l’advenue du bonheur et si l’affaire du bonheur, c’était la chance, ne peut-on pas dire que le sujet n’y serait pour rien. Le bonheur surgirait indépendamment d’une volonté, d’une action, d’un comportement qui le provoque. Mais alors, cette modalité d’advenue n’est-ellepas profondément irrationnelle, puisque surgissant sans raison ?
On voit l’enjeu anthropologique de cette question : si l’on dit que l’homme construit son être par sa volonté, ses choix, sa liberté, la survenue du bonheur n’est-elle pas la négation même d’une telle conception ? N’y a-t-il pas un paradoxe insurmontable à affirmer que le but suprême pour la plupart des hommes, à savoir le bonheur,n’aurait aucun rapport avec ce que ces mêmes hommes font dans leur existence ? A quoi bon agir si le but que nous poursuivons peut apparaître ou ne pas apparaître indépendamment de tout ce que nous pouvons faire ? Ne sommes-nous pas condamnés à une passivité fondamentale ?
Un bon heur (bonne rencontre) qui est un heur malheureux ? La chance ne peut-elle pas être mal-heureuse ?
Bonheur vient dulatin bonum augurium. Bonus signifie : qui a les qualités requises ; ce qui est convenable, propre à ; ce qui est avantageux et utile. On peut donc dire que cet adjectif renvoie à ce qui à ce qui fait plaisir, à ce qui donne une satisfaction. On est donc en présence d’un état qui est vécu positivement par celui qui le ressent : c’est la première condition de possibilité du bonheur. Mais cettepremière esquisse de définition ne fait-elle pas apparaître une contradiction au cœur de l’intitulé ? En effet, l’une des significations de la chance renvoie à la manière heureuse ou malheureuse dont les choses, les événements arrivent. D’ailleurs dans les calculs de probabilité, on parle de chances que tel événement survienne, qu’il soit heureux ou malheureux : ainsi j’ai tant de chances de mourir ducancer du poumon si je fume, ce qui ne semble pas une issue bien heureuse ! Le bon-heur, la bonne rencontre, pourraient-ils être, de façon contradictoire et absurde, la rencontre du malheur ? Ne retrouvons-nous pas ici le sort d’un grand nombre de joueurs du loto qui rencontrant, par l’effet du hasard, ce qu’ils croient être leur chance comprise comme événement heureux, se trouvent en fait enprésence de leur chance comme événement malheureux ?
Le bonheur comme chance favorable.
Augurium signifie tout d’abord science des augures, divination par chant ou le vol des oiseaux. Puis présage, prévision, pressentiment et signe, indice. On voit qu’il y a un renvoi à l’avenir, à ce qui va arriver. Le signe, par définition, renvoie toujours à autre chose que lui-même ; il a une fonction indicatrice,de renvoi à autre chose que ce qui est présent, donné ici et maintenant. S’il y a présage, prévision, le concept d’augurium finit par signifier sort, destin favorable. Le bonheur, le bonum augurium est donc, à proprement parler, un événement favorable, un bon présage.
Ceci n’est pas sans retentir d’une façon paradoxale sur une autre direction de sens d’augurium qui renvoie à hasard,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • le bonheur es-il une question de chance?
  • le bonheur est-il une question de chance ?
  • Le bonheur une chance ?
  • Bonheur et chance
  • Le bonheur et la chance
  • Le bonheur est-il une affaire de chance ?
  • Questions sur au bonheur des ogres
  • Le bonheur doit-il quelque chose à la chance?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !