Le camp de concentration

2069 mots 9 pages
Auschwitz était principalement constitué de trois camps :
Auschwitz I, ouvert le 20 mai 1940 — Le camp souche (principal) est un camp de concentration où périrent près de 70 000 hommes, au début des prisonniers de guerre et des opposants politiques polonais et soviétiques ; ensuite des Juifs et des résistants de toutes nationalités.
Auschwitz II (Birkenau), ouvert le 8 octobre 1941 — À la fois camp de concentration et centre de mise à mort immédiate où périrent plus d'un million de personnes, juives dans leur immense majorité ainsi que des Tziganes. Auschwitz III (Monowitz), ouvert le 31 mai 1942 — Un camp de travail pour les usines IG Farben.
Ces trois camps étaient complétés par une cinquantaine de petits camps dispersés dans la région et placés sous la même administration.
Auschwitz I[modifier]
Articles connexes : Arbeit macht frei, Expérimentation médicale nazie, Chambre à gaz et Shoah.

La création du camp souche Auschwitz I est décidée par les SS en février 1940 sur l'emplacement d'anciennes casernes polonaises, vides depuis que la région a été annexée par le Reich. Les premiers prisonniers polonais, au nombre de 720, arrivent en juin 1940. Auschwitz est à l'origine un camp de concentration et de travail forcé. Le camp accueille les hommes politiques et les intellectuels opposés au régime nazi, puis des prisonniers de guerre soviétiques, des criminels allemands, des prisonniers politiques, ainsi que des « éléments asociaux » (vocable nazi) tels que les tziganes, les prostituées, les homosexuels, les handicapés, les témoins de Jéhovah et les Juifs. En 1940, le camp interne compte entre 13 000 et 16 000 hommes. Le nombre de détenus s'élève jusqu'à 20 000 en 1942.
L'entrée dans le camp se fait par un portail qui porte l'inscription, reprise de Dachau, Arbeit macht frei : « Le travail rend libre ». Chaque jour, lorsque les prisonniers quittaient le camp pour aller travailler, c'était au rythme d'une marche mise en musique par un orchestre de détenus,

en relation

  • Camp de concentration
    971 mots | 4 pages
  • Les camp de concentration
    2351 mots | 10 pages
  • Camp de concentration
    896 mots | 4 pages
  • camp de concentration
    4650 mots | 19 pages
  • Camp de concentration de buchenwald
    2641 mots | 11 pages
  • Treblinka camp de concentration
    522 mots | 3 pages
  • intro tpe camp de concentration
    521 mots | 3 pages
  • Un camp de concentration français montreuil-bellay 1940-1946
    1552 mots | 7 pages
  • Camp concentration et d"extermination pendant la seconde guerre mondiale
    1740 mots | 7 pages
  • Deuxième Guerre Mondiale : Camp de concentration de Natzwiller-Struthof.
    1598 mots | 7 pages