Le carnaval haitien

Pages: 7 (1632 mots) Publié le: 8 juin 2012
ETUDE SUR LE CARNAVAL : Quel est son sens profond ? Quelles sont les leçons que nous penseurs, pouvons en tirer ? Que nous apportent les meringues carnavalesques ?

De manière étymologique, le mot carnaval vient du latin carne vale signifiant ‘’adieu à la chair’’. En 1549, ce mot apparait dans la langue française sous la forme carneval, dans le sens de ‘’fête donnée pendant la période ducarnaval’’. Mais il faut attendre quelques années plus tard, pour retrouver le graphique ‘’Carnaval’’. De ce mot, on a dérivé deux mots : Carnavaleux, et carnavalier. Le premier désigne un participant au carnaval. Le second plutôt un artiste créant des œuvres pour le carnaval, telles que : les chars, les masques, l’artisanat…
Le sens profond et les caractéristiques du carnaval
Le carnaval est un typede fête répandue dans plusieurs pays où les gens qui le désirent, trouvent l’occasion de se déguiser ou bien de se maquiller, porter des masques, danser, chanter dans les rues, jeter des confettis ; bref, c’est l’occasion de changer de personnages, l’occasion de se promener masqué ou grimé, l’occasion de se cacher derrière quelque chose d’autre que soit pendant quelques heures ou quelques jours,afin de faire des choses inhabituelles. Donc pendant le carnaval, certaines conventions, certaines règles sociales et autres sont modifiées, bousculées et pourquoi pas, oubliées.
Cette activité de laquelle nous parlons ici, précède le mercredi des cendres et le carême. De plus, le carnaval se déroule en hiver, mais sa date est mobile puisqu’elle dépend de la date de pâques. Enfin, le carnavalcommence le jour de l’Epiphanie, jour des Rois et se termine le jour de mardi gras, veille du mercredi des cendres. Et pour manifester cette fin, on procède généralement à la brûlure du ‘’roi carnaval’’ représenté par un mannequin ou une poupée de chiffon.
En résumé, ce que nous penseurs, on peut comprendre du carnaval, est qu’il est une fête qui précède le carême durant laquelle les habitantsdes villes ont l’occasion de se maquiller, de se danser et de chanter derrière les chars. Aussi, c’est l’occasion pour les grands carnavaliers, c’est-à-dire, les grands créateurs artistiques de se mettre en œuvre, non seulement pour se faire valoir et promouvoir les valeurs culturelles et traditionnelles de notre histoire de peuple, aussi, elle est l’occasion de faire de l’argent pour satisfairecertaines de ses exigences. Une fête populaire où toutes les classes sociales, toutes les tendances, dans une certaine mesure, sont toutes confondues.
Le carnaval Haïtien et le défilé
En Haïti, le carnaval a ses racines aux temps coloniaux, c’était un moment de répit où les grands planteurs et les colons appréciaient la dramaturge locale de leurs esclaves de talents. Ces festivités seprolongeaient pendant des années dans de grandes convivialités ou le bétail et la moisson ornaient les tables.
Au fil du temps, cette fête est rentrée comme par enchantement dans les festivités nationales, et le peuple s’égayait dans la débauche populaire, d’abord après la soupe traditionnelle du 1er janvier, ensuite après la fête des ‘’Rois’’ populairement appelée ‘’fêt granmoun’’. Et depuis, cetteactivité est fêtée partout dans le pays. Toutefois, il faut attendre le président Sténio Vincent pour que celle-ci devienne une festivité nationale et officielle, en 1927.
Le carnaval haïtien est divisé en deux parties : La première dénommée ‘’exercice’’ est considéré comme une sorte de préparatif au cours desquels les dimanches précédant les jours gras sont animés avec des DJ, des chaloska, desbandes de rara, etc. La deuxième partie, le carnaval ‘’proprement dit’’ s’identifie aux trois jours gras. C’est le temps des grands déguisements et de détentes. En effet, les dimanches, lundis et mardis gras donnent lieu à un défilé ponctué de meringues, de danses et de couleurs de toutes sortes. On y trouve : le défilement des bandes à pied qui rythme tantôt sous un rythme de Petro, d’autres...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le carnaval
  • carnaval
  • carnaval
  • Carnaval
  • Le carnaval
  • Carnaval
  • Carnaval
  • Carnaval

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !