Le chêne et le roseau - la fontaine

Pages: 8 (1866 mots) Publié le: 24 octobre 2012
Le Chêne et le Roseau

« Le Chêne et le Roseau » est la vingt-deuxième fables du premier livre des Fables de Jean de La Fontaine, publié en 1668. Cette fable, alternant octosyllabes et alexandrins met en scène un Chêne orgueilleux et un Roseau relativement modeste. Il est bon de noter avant toute chose que la fable est une des variantes de l’apologue, a une visée didactique et met généralementen scène des animaux qui représentent directement tel ou tel type d’individus. Ce genre existait déjà dans l’Antiquité, il n’est donc point surprenant d’en retrouver un certain nombre de réécriture, notamment chez La Fontaine. Par ailleurs, Le Chêne est le Roseau n’est autre qu’une réécriture du Roseau et de l’Olivier d’Esope voire même de La Fable du Chêne et du Roseau d’Aphtonius.Problématique :

- Comment La Fontaine, par la réécriture d’un poème antique et une morale surprenante, parvient-il à critiquer la société de son époque ?

Plan :

Vers 1 à 17 : vers d’introduction puis la parole chêne,
Vers 18 à 24 : la réponse du roseau
Vers 25 à 32 : le dénouement.

Nous verrons premièrement la fierté et la domination du Chêne, puis le Roseau humble mais sûr de lui, et enfin ledénouement qui entraîne la morale.

Vocabulaire :

Roitelet : un des plus petits oiseaux d’Europe
Caucase : imposante chaîne de montagne d’Eurasie
Aquilon : vent puissant, violent, et froid du Nord, appartenant à la mythologie romaine
Zéphire : vent léger et doux

Composition :

I – La fierté et domination du Chêne

Vers 1 : vers d’introduction relativement simple, in medias res,celui qui parle, destinataire et situation temporelle. On peut facilement imaginer la situation spatiale, le cadre nous est donné par les deux protagonistes, un chêne et un roseau, ce qui suppose un point d’eau non loin.
Personnifications.
Vers 2 : Notion de domination, par l’initiative de la parole. « avoir sujet de » : avoir un motif légitime. La nature est vue comme une entité pensante etcréatrice à part entière qui aurait volontairement défavorisé le roseau. La prise de parti dès le début « vous avez bien sujet … » va également dans ce sens de puissance mais également de compassion, il aurait pu dire « Vous avez raison » au lieu de « bien raison », cependant, ce bien ajoute ici une note d’insistance de prise de parti.
Vers 3 : même le plus petit des oiseaux paraît extrêmement lourdface à la fragilité du roseau
On pourrait penser à une hyperbole or c’est entièrement vrai.
Vers 4-5-6 : signifie que si par hasard le vent, bien qu’il soit doux, souffle, et qu’il ne fait que « rider », ébranler le calme de la surface de l’eau, il trouble tout de même le Roseau.
Exagération, si le vent n’est pas très fort, le roseau peut être légèrement ébranlé, mais pas au point de « baisserla tête ».
Vers 7-8-9 : comparaison présomptueuse, exagérée dans la formulation même « cependant que mon front » ainsi que la comparaison au Caucase, imposante chaîne de montagnes d’Eurasie. « Non content d’arrêter les rayons du soleil, brave l’effort de la tempête », présomptueux à nouveau, comme de la vanité, le soleil, astre des plus puissants, ne lui suffit plus, il décide de s’en prendre auvent.
Métaphore hyperbolique.
Vers 10 : de nouveau le rabaissement du Roseau par le Chêne,
Parallélisme avec césure à l’hémistiche soulignant l’antithèse.
Vers 11-12-13-14 : cherche à montrer à nouveau sa supériorité en proposant, bien que ce soit impossible à cause de l’organisation de la Nature, de le protéger. Il continue de « remuer le couteau dans la plaie » par l’emploi dessubjonctifs présents, il lui montre à quel point sa vie aurait pu être meilleure, puis il le ramène à la réalité, avec ce « mais vous naissez ».
Exagération, le Roseau ne souffre peut-être pas tant que ça.
Vers 15-16-17 : Continue de blâmer la Nature, déplore et plaint la pauvre condition du Roseau. « Les bords humides des Royaumes du vent » : marécage, endroit non abrité. On peut ainsi dire qu’il «...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Jean de la fontaine
  • ANALYSE Le chêne et le roseau LA FONTAINE
  • Le chêne et le roseau anouilh + la fontaine
  • Jean de la fontaine le chene et le roseau
  • La fontaine et esope ( le chêne et le roseau)
  • Le chêne et le roseau- la fontaine
  • Fiche "le chêne et le roseau" la fontaine
  • Le chêne et le roseau-la fontaine

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !