Le cinéma arme politique

Pages: 6 (1442 mots) Publié le: 7 février 2011
Le cinéma, arme politique

Haut du formulaire
Bas du formulaire
La première étape de la résistance à l’empire étatsunien du spectacle, dont l’une des composantes essentielles est le cinéma, consiste à en décrypter les productions de grande diffusion et à identifier en elles la morale particulière - et le mode de vie qui en découle - que ces productions envisagent de populariser.
Ça, c’estla dimension critique individuelle, la tâche qui incombe à chacun d’entre nous, assis dans une salle de cinéma ou devant son ordinateur.
Mais est-il possible d’aller plus loin ? Après tout, si ces films diffusent un ensemble de valeurs, il y a lieu de se demander si nous ne pouvons pas, à notre tour, diffuser les nôtres de la même manière.
Investir Internet, y publier des articles et des vidéosqui touchent des milliers de gens, c’est déjà un pas énorme, et sans cela, rien ne serait possible. Mais je propose ici que nous investissions, en plus, le champ du cinéma de masse, du cinéma réellement populaire.
Pour expliquer cela, qu’on me permette d’en passer par quelques considérations plus générales. Avant d’en arriver au cinéma, nous devons d’abord en effet comprendre le fond de ce quinous distingue moralement de nos ennemis. Puis, faire le constat historique que les anciennes instances de diffusion de notre morale spirituelle n’ont plus aucune efficacité. Alors, nous comprendrons la nécessité d’affronter l’empire en retournant contre lui ses propres armes.
A la recherche du bien commun
Idéalement, la finalité de l’action politique est le bien commun. Mais les dirigeants etmilitants politiques, pour éclairés qu’ils soient par leur conscience et animés des meilleures intentions, ne peuvent agir à la place des autres. Il faut donc que par leur action, ils donnent à chacun de leurs compatriotes les armes qui leur permettront d’œuvrer eux-mêmes dans le sens du bien commun.
L’arme ultime que tout individu doit acquérir s’il veut espérer œuvrer réellement pour le biencommun est la spiritualité.
Qu’est-ce que la spiritualité ? C’est s’élever pour se détacher de soi, de son individualité, de sa particularité. Comment ? En accédant notamment à trois choses essentielles : la beauté, la vérité, et la conscience de sa propre finitude. Parce qu’elle nous renvoie une image imparfaite et laide de nous-même et de ce qui nous entoure d’ordinaire, la contemplation de labeauté nous émeut, et nous pousse à aimer des choses et des êtres différents de nous-même et de notre quotidien.
De manière similaire, pour accéder à la vérité, nous devons nous défaire de notre point de vue individuel, prendre en compte le plus de points de vue différents possibles, et essayer ainsi de nous hisser jusqu’à un point de vue objectif. Enfin, la conscience de notre finitude,c’est-à-dire le fait de comprendre que nous sommes limités en tout, y compris dans le temps (car nous sommes voués à la mort), nous incline vers l’humilité à l’égard du monde et des êtres qui nous entourent.
Par définition, la spiritualité rassemble donc les hommes, puisqu’en les incitant à ne pas prendre leurs individualités pour plus qu’elles ne sont en réalité, elle leur permet de les dépasser et doncde se focaliser sur leurs intérêts communs.
A partir de là, il devient possible de distinguer les comportements individuels qui vont dans le sens des intérêts communs de ceux qui vont en sens inverse. Et ainsi, de distribuer ces comportements en deux catégories plus ou moins nuancées : le bien et le mal, en fonction de leur contribution ou leur obstruction aux intérêts communs. La spiritualitéest donc directement à la source d’une certaine morale, c’est-à-dire d’une certaine distinction entre le bien et le mal.
Cette morale particulière, parce qu’elle entend servir le bien commun, constitue à peu près l’inverse de celle de l’oligarchie financière, de ces hommes fort peu nombreux qui nous dressent les uns contre les autres pour satisfaire leur intérêt individuel. Et de ce fait, la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le rôle politique du cinéma
  • Cinéma et politique américaine
  • Politique de fidélisation des cinémas gaumont
  • Le web 2.0, une arme redoutable pour la politique ?
  • Musique et politique: "quand le chant devient une arme"
  • Arme
  • Arméee suisse
  • Cinéma

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !