pol1200

6064 mots 25 pages
PLATON (COURS 1)

Jamais marié, de famille aristocrate anti-démocratique, soldat pendant la guerre de Sparte, élève de Socrate, fondateur de l'académie où il a enseigné (jusqu'à l'âge de 81 ans) la philosophie, Aristote fut son plus grand élève

Qu'est-ce que Platon a-t-il apprit de Socrate? Qu'est-ce qu'il faut rejeter?
Dans les travaux des grands comme Homère... on retrouve l'éthique guerrier. Il s'agit de:
Ce qui est valorisé c'est la force, le courage et l'habilité à exécuter de grandes tâches. On parle d'une vie destiné à la gloire et la reconnaissance (on est là afin d'être reconnu puisque ce qu'il faut chercher c'est l'immortalité, c'est-à-dire le son nom sera présent à jamais sur les lèvres des hommes.). Cette valeur morale suprême est réalisé à l'aide d'une énergie, Il s'agit d'une énergie qui est absorbé par l'individu, lui qui ca devenir l'héros. L'individu sera absorbé et entraîné par cette énergie qui lui donne courage et force. Il s'agit de célébrer la gloire et le prestige qui sont engendré par la victoire.

Ce n'est pas la violence qui est valorisé, la violence n'est qu'un outil qui permet d'atteindre une fin (la victoire), qui elle est valorisée.

Polythéisme de la pluralité
Pluralité des dieux: On attend que les dieux s'impliquent dans la vie des individus. À l'aide des dieux, les grands hommes réussissent à faire de grands actes, ce qui mène à la gloire. L'héros peut obtenir l'aide des dieux, ce qui va augmenter la gloire qu'il recevra.
Pluralité des valeurs: Il n'y a pas de façon de réconcilier des valeurs, certaines valeurs l'emportent sur d'autres. La conception humaine du polythéisme par rapport au valeurs consiste à dire que nous sommes jeté dans un monde où on reçoit des valeurs (de notre famille, de nos pairs, etc.) qui constituent qui nous sommes, mais ces valeurs de vont pas ensemble et il faut donc faire des choix tragiques.
Pluralité au niveau du moi (de l'angle de l'individu):

Le polythéisme affirme cette

en relation