Le classicisme : analyse

Pages: 6 (1314 mots) Publié le: 19 mars 2013
Octobre 2012

Le classicisme
Genèse, déclin, caractéristiques et analyses
Alexandre Dagoreau, Sebastien Renquin, Mathieu Delvaux

La genèse
Tout d’abord, on peut définir le classicisme comme étant un courant tourné vers un grand côté esthétique qui persiste au fil des siècles. Le terme classique nous inspire plus la tradition et donc différentes règles dont : ordre, mesure, harmonie,... .Ce mouvement cherche aussi une reproduction idéalisée des œuvres antiques car les contemporains étaient convaincus qu'ils vivaient un « Grand Siècles » comparable à ceux d'Auguste (1er empereur romain) ou Périclès (homme d'État athénien durant l'âge d'or de cette cité). Leurs modèles de l'Antiquité gréco-romaine.
Il apparaît durant la deuxième moitié du XVIIème, en 1660. La situation politiquede l'époque est la Monarchie Absolue de droit divin dirigée par Louis XIV .A cette époque, le pouvoir de la noblesse était encore importante. Le classicisme est très présent en France et très peu utilisé au niveau Européen. Ce courant est la réponse aux attentes, dont la plus grande est une expression cohérentes, des amateurs d'art de l’époque. Il est en opposition à l'autre mouvement de sonépoque alias le Baroque.

Références
Wikipédia
« Grands courants de la littérature française », Georges Legros, Michelle Monballin & Isabelle Streel
Doc-etudiant.fr

Les caractéristiques
Les thèmes
* Les scènes et les personnages issus de la mythologie grecque
* Les scènes et les personnages bibliques
* Les scènes historiques et allégoriques (qui glorifient notamment le roiLouis XIV)
* Les portraits d’aristocrates
* Les paysages, construits selon les règles de la perspective (se sont souvent des scènes pastorales ou axées sur le thème mythologique), présentent la nature comme une force immuable, par opposition aux hommes dont le destin est éphémère
La peinture classique incarne un idéal de beauté à travers des sujets nobles (tels que les personnages bibliques,les figures héroïques, la mythologie grecque, etc.). Elle symbolise le triomphe de la raison sur le désordre des passions.
Les règles et techniques
* En peinture : la composition du tableau est claire et ordonnée : la scène se déroule entièrement à l’intérieur du cadre (par opposition au baroque où les personnages et les motifs sont hors cadre)
* L’art des proportions et de laperspective : l’espace du tableau est structuré en plans successifs ; les diagonales et les spirales (caractéristiques des œuvres baroques) sont évitées. Le tableau est construit selon une harmonie mathématique : la symétrie et le respect des proportions sont primordiaux.
* Le respect de la bienséance : l’artiste peut représenter des scènes de violence et/ou de cruauté, mais il doit bannir la vulgarité del’horreur. Il s’agit d’éviter toute fascination pour le morbide et d’inviter le spectateur à éprouver de la pitié pour les victimes.
* Les contours des personnages et des motifs sont nets ; la pâleur de la chair assimile les personnages à des statues antiques.
* La lumière : elle est vive car le classicisme aspire à un idéal de clarté. De fait que chaque motif a une couleur définie, cequi évite la présence de contrastes violents et permet de mettre davantage en valeur les formes.
* Les poses : les personnages adoptent des attitudes sobres ; la grandeur des personnages est représentée par des poses stables, statiques, qui inspirent la respectabilité.
Ainsi, le classicisme est une esthétique à la recherche d’un idéal de perfection, à travers le respect des proportions, del’équilibre et de l’ordre. La monarchie française s’appuie sur ce mouvement culturel afin de se représenter au sommet de sa puissance aux yeux de toute l’Europe.

Le déclin
Vers la fin du XVIIe siècle, les défaites militaires et la misère du royaume de France ternissent l’éclat des dernières années du règne de Louis XIV. Les problèmes politiques et sociaux l’emportent désormais sur l’idéal de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Classicisme
  • Classicisme
  • Le classicisme
  • Le classicisme
  • Le classicisme
  • Le classicisme
  • Classicisme
  • Le classicisme

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !