Le clonage

1434 mots 6 pages
Le clonage pourrait permettre de créer un être à l'identique d'un enfant ou d'un proche décédé.
Ca pourrait être une technique supplémentaire pour les parents infertiles, pour les mères célibataires, pour les couples homosexuels qui invoquent un droit à l'enfant.

Le clonage offrirait la possibilité de créer un enfant "thérapeutique" pouvant servir à fournir une greffe. La possibilité de créer en différé dans le temps un nouvel être humain identique à un de ces congénères suite au décès d'un enfant ou d'un proche par exemple. Le clonage reproductif humain pourrait tout d'abord ouvrir de nombreuses perspectives au niveau de la médecine. En cas de leucémie infantile par exemple, le clonage pourrait sauver des vies. En effet, on pourrait cloner un enfant malade et prélever des cellules de sang du cordon ombilical du nouveau-né. Le clonage serait aussi utile pour des greffes, comme celle du rein par exemple. La compatibilité entre le donneur et le receveur permettrait d'éviter tout risque de rejet.
Élitisme de la société avec une sélection des enfants les plus forts et les plus intelligents, de soldats intrépides et infatigables, de savants performants.... Le clonage pourrait aussi faire avancer la recherche en ce qui concerne la part du génome et celle de l’environnement dans le phénotype d'un individu. De plus, on pourrait étudier grâce aux clones l’influence de l’alimentation, de l’éducation ou du mode de vie sur le développement de maladies et sur le caractère d'un individu. On pourrait peut-être ainsi trouver des traitements à des maladies génétiques et infectieuses. Le clonage représenterait aussi un nouveau moyen de donner naissance à un enfant qui leur ressemble aux couples homosexuels ou stériles. Cela semble même interesser certains célibataires souhaitant avoir un enfant sans dépendre d'un conjoint, quoiqu'ils soient minoritaires.
Prélever un ovule non fécondé et insérer votre propre ADN à l'intérieur pourrait produire un nouvel

en relation

  • Clonage
    2013 mots | 9 pages
  • Le clonage
    993 mots | 4 pages
  • Le clonage
    413 mots | 2 pages
  • Clonage
    303 mots | 2 pages
  • Clonage
    462 mots | 2 pages
  • clonage
    4319 mots | 18 pages
  • Clonage
    613 mots | 3 pages
  • Le clonage
    881 mots | 4 pages
  • Le clonage
    1265 mots | 6 pages
  • Le clonage
    4905 mots | 20 pages