clonage

1504 mots 7 pages
• Nature et qualités
Issu de la transformation de matières organiques en méthane, le gaz naturel provient directement des ressources souterraines de la Terre et pourrait d'ailleurs être consommé presque en l'état, selon sa composition. Il est dit naturel, par opposition aux « gaz industriels » (comme l'oxygène et l'azote, extraits de l'air par séparation de ses composants), qui sont des produits manufacturés, ou au « gaz de ville », encore appelé « gaz de houille », produit à partir de la distillation de charbon chauffé à quelque 1 100 0C pendant plusieurs heures. En France, ce gaz de houille, très toxique et doté d'un faible pouvoir calorifique, a d'abord servi à l'éclairage urbain, jusqu'à l'avènement de l'électricité à la fin du XIXe siècle, puis a été utilisé pour la cuisine et le chauffage jusqu'à l'arrivée du gaz naturel à partir des années 1960. Il a totalement disparu aujourd'hui.
Le gaz naturel est un mélange majoritairement constitué de méthane. Il est incolore, inodore et plus léger que l'air (densité 0,6). Il reste, par ailleurs, propre lors de sa combustion. À la pression atmosphérique, si le gaz naturel est refroidi à une température de — 162 0C environ, il se condense sous la forme d'un liquide appelé gaz naturel liquéfié (G.N.L., en anglais : LNG pour liquefied natural gas), deux fois moins lourd que l'eau et dont le volume est six cents fois inférieur à celui de son état gazeux : une particularité très avantageuse pour son transport sur longue distance, via les navires méthaniers.

2. Histoire
Les plus anciens documents que l'on possède sur les manifestations du gaz naturel concernent les « feux éternels » de Sumer (IIIe millénaire avant notre ère) et du Caucase (VIIe siècle avant notre ère). L'apparition soudaine de gaz naturel s'enflammant brutalement était assimilée à des sources ardentes et considérée comme des manifestations divines, voire des objets de culte ou des lieux sacrés autour desquels les hommes érigèrent des temples pour

en relation

  • Clonage
    2013 mots | 9 pages
  • Le clonage
    993 mots | 4 pages
  • Le clonage
    1434 mots | 6 pages
  • Le clonage
    413 mots | 2 pages
  • Clonage
    303 mots | 2 pages
  • Clonage
    462 mots | 2 pages
  • clonage
    4319 mots | 18 pages
  • Clonage
    613 mots | 3 pages
  • Le clonage
    881 mots | 4 pages
  • Le clonage
    1265 mots | 6 pages