Le contexte politique du droit médiéval

1256 mots 6 pages
Chapitre 1 : Le contexte politique du droit médiéval
Section 1 : La royauté franque
§1 : Elements de chronologie générale
Le premier fait à prendre en compte est l'installation sur le territoire romain de troupes germaniques (entre 3em et 5em siècle). Cela donne naissance aux royaumes barbares. La déposition du dernier empereur romain ne signifie pas la destruction de l'empire. Les royaumes barbares sont dans la réalité largement indépendants mais dans la réalité ils sont des morceaux d'empire romain. Ainsi, plusieurs royaumes apparaissent.
Le royaume des francs succédera à celui des barbares et sera dirigés par les descendants de Clovis (dynastie des mérovingiens). Puis, il passe entre les mains de la dynastie des Carolingiens qui mènent une nouvelle politique de conquète territoriale. Ils vont créer un empire qui va s'étendre sur presque toute l'Europe occidentale.
Un territoire romain explique l'importance du droit romain.

§2 : La royauté à l'époque mérovingienne
Chez les romains, l'organisation politique était fondée sur une idée abstraite : la res publica. C'est l'équivalant de l'Etat. Les romains étaient donc organisés en une politique dont le gouvernement devait servir l'intérêt général et non l'intéret public. Chez les peuples germaniques en revanche il en va différemment. Ces peuples ont une autre conception du pouvoir. A l'origine, le pouvoir du chef repose, pour eux, sur ses liens personnels avec ses sujets. C'est la res privata.
La royauté mérovingienne s'inspire t-elle des traditions germaniques ou de la tradition romaine ? Certains éléments semblent être d'origine germanique Ex : le fait que le roi soit élu par ses guerriers ou les grands du royaume & que chacun prête un serment de fidélité. Mais le problème est que ce serment est pratiqué chez les romains. On voit donc une influence romaine dans cette royauté.
Les cadres territoriaux de l'empire restent.
Princeps est le titre que les empereurs romains prennaient. C'est cette dignité

en relation

  • les institutions urbaines au 12-13 eme
    4256 mots | 18 pages
  • sociétés et cultures de l'Europe médiévale
    4700 mots | 19 pages
  • Regine pernoud
    1828 mots | 8 pages
  • histoire 2nde
    4989 mots | 20 pages
  • Td histoire aide
    4674 mots | 19 pages
  • La religion de l'Etat d'Alain Boureau (fiche universitaire de lecture)
    3407 mots | 14 pages
  • Séparation des pouvoirs
    3949 mots | 16 pages
  • L’encadrement des hommes dans la société médiévale du XIème au XIIIème siècle
    1133 mots | 5 pages
  • La controverse de valadolid : théologico-politique : théocratie et droit naturel
    1003 mots | 5 pages
  • L'europe mediévale
    897 mots | 4 pages