le corbusier

3170 mots 13 pages
Charles-Édouard Jeanneret-Gris, né le 6 octobre 1887 à La Chaux-de-Fonds, dans le canton de Neuchâtel, en Suisse, et mort le 27 août 1965 à Roquebrune-Cap-Martin, plus connu sous le pseudonyme de « Le Corbusier », est un architecte, urbaniste, décorateur, peintre, sculpteur et homme de lettres, suisse de naissance et naturalisé français en 19301.

C'est l'un des principaux représentants du mouvement moderne avec, entre autres, Ludwig Mies van der Rohe, Walter Gropius, Alvar Aalto et Theo van Doesburg.

Le Corbusier a également œuvré dans l'urbanisme et le design. Il est connu pour être l'inventeur de « l'unité d'habitation », concept sur lequel il a commencé à travailler dans les années 19202, expression d'une réflexion théorique sur le logement collectif. « L’unité d’habitation de grandeur conforme » (nom donné par Le Corbusier) ne sera construite qu'au moment de la reconstruction après la Seconde Guerre mondiale, en cinq exemplaires tous différents, à Marseille, Briey-en-Forêt, Rezé, Firminy et Berlin. Elle prendra valeur de solution aux problèmes de logements de l'après-guerre. Sa conception envisage dans un même bâtiment tous les équipements collectifs nécessaires à la vie — garderie, laverie, piscine, école, commerces, bibliothèque, lieux de rencontre.

L'usage a tendance à préférer « de Le Corbusier » lorsque l'on se réfère à l'architecte, et « du Corbusier » lorsque l'on se réfère à l'immeuble d'habitation3.Charles-Édouard Jeanneret est, par son père, le descendant d'une lignée d'artisans, protestants émigrés du sud-ouest de la France, et par sa mère, de famille d'industriels essentiellement horlogers de Suisse, du nord de la France et de la Belgique. Parmi ces derniers, le patronyme belge « Corbésier »[réf. nécessaire] influencera un des divers noms de plume dès 1920 utilisés dans la rédaction de L'Esprit nouveau, l'unique revue du courant puriste qu'il anime avec Ozenfant. Il semble que ce soit le totem indien du corbeau ou Corbu qui transforme ce

en relation

  • Le corbusier
    1002 mots | 5 pages
  • Le corbusier
    865 mots | 4 pages
  • Le corbusier
    270 mots | 2 pages
  • Le corbusier
    283 mots | 2 pages
  • Le corbusier
    489 mots | 2 pages
  • le corbusier
    704 mots | 3 pages
  • Le corbusier
    669 mots | 3 pages
  • Le corbusier
    759 mots | 4 pages
  • Le Corbusier
    1258 mots | 6 pages
  • Le Corbusier
    688 mots | 3 pages