Le cubisme

1871 mots 8 pages
Picasso « quand nous avons fait du cubisme, nous n’avions nullement l’intention de faire du cubisme, mais d’exprimer ce qui était en nous.
De 1907 a 1914 Picasso travaille avec braque qu’i est difficile préciser la part qui lui revient dans le diverses étapes de la révolution cubiste.
Apres un période cézanienne, qui si archive avec le portrait de Clovis Sagot, il accentue le forme géométriques, gonfle e casse les volumes, les fait éclater en plans et en facettes qui se prolongent dans un espace lui-même analyse comme un solide et tendant a se ressuie au plan du tableau . la prospective disparaît, la palette tendre a devenir monochrome et les toiles se redussent souvent a d’indéchiffrables rebus

L’importance de les demoiselles d’Avignon
Le corps étaient au début de peints a plat presque sans modèle, mais , durant l’hiver de 1906-1907 l’artiste se proposa brusquement d’y suggérer le volume sans recouvrir au clair-obscur traditionnelle. Pour cela il finit de remplacer les zones d’ombre par longe traits de couleur parallèles, dans le traitement du moins 2 figures de droite l ouvre restant en partie inachevée.
Le problème résolu par Picasso et Braque était bien d’une figuration des volumes sur une surface plane, il se trouvait pose s’une manière bien plus aigue dans le ouvres de Cézanne, celles de 10 derniers années de sa vie en particulier, et il es au demeurant significatif que l’exposition rétrospective consacrée au maitre d’octobre 1907 par le Salone d’automne ait constitue pour le jeunes fauves et future cubiste une véritable révélation.
La solidités des forme cézaniennes, contrastant fortement avec les brouillards colores de l’impressionnisme répondait en effet d’avance a leur propose préoccupations.
Cette influence semble toute fois s’être exercée mois sur le donnes mêmes du problème que sur le moyens pratique de la résoudre.
Ce que Picasso et Braque retirèrent surtout la leçon de leur aime, ce fut la volonté de rendre aux objet leur solidité et

en relation

  • Le Cubisme
    485 mots | 2 pages
  • Le cubisme
    2724 mots | 11 pages
  • Le cubisme
    442 mots | 2 pages
  • Le cubisme
    1971 mots | 8 pages
  • Le CUBISME
    809 mots | 4 pages
  • Le cubisme
    1057 mots | 5 pages
  • Cubisme
    1536 mots | 7 pages
  • Le cubisme
    389 mots | 2 pages
  • Le cubisme
    1378 mots | 6 pages
  • Cubisme
    615 mots | 3 pages