Le cytosquelette

4046 mots 17 pages
Le cytosquelette

I. Généralités

Le cytosquelette traverse la cellule de part en part. Il permet aux cellules de bouger, de changer leur forme. Par exemple une cellule associée n’aura pas la même forme que si elle est dans un milieu de culture…
Les cellules peuvent se déplacer, migrer, notamment au cours du développement. De même dans le cytoplasme, les organites se positionnent stratégiquement dans la cellule, leur place est définie par le cytosquelette. Les trafics intercellulaires se font également par le biais des filaments du cytosquelette.

Les filaments du cytosquelette sont de fins filaments traversant la cellule de part et d’autre et va permettre de soutenir le grand volume du cytoplasme, qui est seulement entouré de la membrane plasmique. Le cytosquelette est en quelque sorte le squelette osseux de la cellule, mais il est très dynamique, il peut se polymériser et se dépolymériser pour permettre à la cellule de changer de forme rapidement.

Ce cytosquelette est également les muscles de la cellule : en effet pour que la cellule se déforme et bouge il y aura des phénomènes de contraction cellulaire, réalisé grâce au cytosquelette.

Sans cytosquelette nos cellules ne pourraient pas survivre car elles ne seraient plus fonctionnelles, nos muscles seraient inutiles, nous ne serions plus capables de nous reproduire…

Il existe trois types de filaments constitués de sous unités protéiques différentes:
Les filaments d’actines : sous unité protéique d’actine. Ils sont localisés sous la membrane plasmique et constituent le cortex cellulaire. Ils ont un rôle important dans la forme de la cellule et ont également un rôle dans leurs déplacements.
Les microtubules : sous unité protéique de tubuline. Ils se polymérisent à partir du centre de la cellule où se trouve le centre organisateur des microtubules, et irradient dans toute la cellule, constituant des rails qui vont orienter la direction du trafic des vésicules présentes dans le cytoplasme. Pendant

en relation