Le détour

357 mots 2 pages
La politesse est-elle un détour hypocrite?

La politesse consiste en un ensemble de règles de savoir-vivre, de courtoisie en usage dans une société. Elle se traduit aussi bien par des paroles, que des actions.

Ces règles de politesse, nous sont inculquées par nos parents mais aussi par l'enseignement dès le plus jeune age.

Ces règles, marques de respect, nous permettre de mieux vivre en société.

Etablissant certaines règles de conduite, la politesse apparait comme une contrainte.

En effet, la politesse veut, par exemple, que lorsqu'on rentre chez quelqu'un, qu'on dise bonjour ou alors qu'on remercie la personne qui nous donne quelque chose.

Or, a partir de quel principe ces règlent sont-elles établies? Qu'est ce qui nous obligent a les respecter?

Ces règles ne reposent ni sur la morale, ni sur la loi, elles sont plutot conventionnelles, autrement dit, elles sont comme un accord passé entre les hommes pour une meilleur entante au sein de la société.

D'ailleurs, bien qu'elle puisse se présenter comme une contrainte, il n'y a aucun intérêt a faire preuve de politesse, si ce n'est que le respect d'autrui, ni aucune punition au cas ou elle ne serait pas respectée. Sans doute des raisons pour lesquelles, certains ne respectent pas ces règlent et font acte d'impolitesse.

De plus, le comportement qu'on va avoir chez soi n'est pas forcemment celui qu'on aura en public. Par exemple, entre amis on peut avoir tendance a se lacher et avoir un langage assez familier, comportement qu'on aurait pas eu en présence de ses parents ou alors des inconnus.

Doit-on alors adapter notre comportement à la situation dans laquelle on se trouve?

Finalement, force est de constater que la politesse nous pousse a adopter un comportement, une attitude qui nous est pas propre, et donc se faire passer pour ce qu'on est peut etre pas.

La politesse peut aussi

en relation

  • Le détour
    713 mots | 3 pages
  • Le detour
    695 mots | 3 pages
  • Detour
    494 mots | 2 pages
  • Le détour
    443 mots | 2 pages
  • Le detour
    1173 mots | 5 pages
  • Le detour
    680 mots | 3 pages
  • Le détour
    1245 mots | 5 pages
  • Le détour
    613 mots | 3 pages
  • Le détour
    1423 mots | 6 pages
  • Le détour
    787 mots | 4 pages