Le dialogue dans les Mains Libres

Pages: 6 (1498 mots) Publié le: 31 janvier 2015
Begue Harmonie
Terminale L

18/12/2014

DM de littérature

Sujet : Quelles sont les différentes formes de dialogue entre le texte et l'image dans le recueil ?
“Avoir les mains libres” signifie n'être engagé en aucune façon. Elle se réfère donc à la liberté
d'action. C'est bien ce que nous évoque le titre du recueil Les Mains Libres paru en 1937 qui sont
composés des dessins de Man Rayillustrés par les poèmes d'Éluard.
Un recueil original basé sur l'inversion du procesus d'illustration.
Mais dans quelle mesure cette oeuvre contient-elle différentes formes de dialogue entre texte et
image ?
Dans ce recueil surréaliste rempli d'images et de poèmes insolites , un dialogue complice entre les
deux auteurs se met en place. En effet , à première vue , on ne distingue pas cedialogue implicite
puisqu'on est d'abord frappé par le rapport onirique et très lointain des images avec les poèmes.
Mais lorsqu'on analyse bien , on y trouve quand même une connexion imparable entre Man Ray et
Éluard. Ce n'est peut être pas un dialogue à laquelle on s'attendait mais c'est définitivement bien un
dialogue complice qui va non pas expliquer le langage de l'autre mais va plutôtl'enrichir , lui
donner plus de mystère et surtout communiquer , faire un clin d'oeil à l'autre vers des souvenirs
personnels.
Et c'est bien ce dialogue que l'on va vraiment retrouver dans le thème de la couture.
En effet , la couture est un thème lié aux deux auteurs puisque leurs mères furent couturières.
Man Ray justement fait un clin d'oeil à Éluard dans “Fil et aiguille” (p.12-13) qui faitallusion aux
images maternelles et douces de l'enfance. Le texte d'Éluard s'ouvre presque sur les mots “donner
naissance” alors que le fil dessiné par Man Ray esquisse les contours d'une silhouette dont Milly
Heyd a montré qu'il pouvait s'agir de celle de la mère de l'artiste , dessinée d'après une photographie
de 1895. On a bien ici un dialogue qui renvoie aux souvenirs personels des auteurs ,surtout
l'enfance qu'on retrouve aussi dans “le mannequin” (p.57) qui rappelle le rôle important qu'a joué
l'enfance des 2 auteurs par cet objet de forme humaine utilisé par les couturières pour confectionner
des vêtements , ou mettre leurs créations en valeur. D'ailleurs , Éluard attribue à cet objet ses
premiers émois amoureux “premier amour de l'écolier/supression des distances”. On peut aussiretrouver cette référence au passé dans “le temps qu'il faisait le 14 mars” , titre qui valorise la notion
du temps. Étroitement mêlée dans le texte à la métaphore de la couture “les aiguilles de midi /
cousent la traîne du matin”, elle suscite un souvenir d'enfance : “je me vois moi ma jeunesse..”.
On retrouve également cette connexion entre les deux auteurs dans “les amis” (p.120) dans lamesure où les objets disparates comme le robinet qui coule , l'oreiller blanc , et quelques animaux
représentent en réalité un groupe de surréalistes dans laquelle Man Ray et Éluard font partie.
C'est comme une sorte de code propre aux auteurs , une complicité qu'on ne peut totalement
comprendre. Seuls eux mêmes et leurs amis comme Picasso peuvent comprendre le dessin. Ces
objets disparatesqui correspondent à leurs amis surréalistes renvoient donc à leur intimité et leur
souvenirs. Mais ce dialogue complice qui renvoie à l'enfance peut tout aussi prendre la forme d'un
échange surréaliste.

En effet , tout au long du recueil , les auteurs tissent des liens et marquent le rapport entre le visible
et le lisible. Il est vrai que la lecture d'un texte et la lecture d'une imageparaissent profondèment
différentes. Autant la première lecture nécessite un long apprentissage et impose un ordre de
lecture , autant la seconde semble plus spontanée voire désordonnée.
Dans ce cas particulier du recueil Les Mains Libres , Eluard souligne le fait que les poèmes donnent
à voir ce qu'ils donnent à lire comme si elles engendaient des images mentales.
D'ailleurs sa poésie , on la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • les mains libres
  • Le th me des mains dans Les Mains Libres
  • les mains libres
  • Les Mains Libres
  • les mains libres
  • Les mains libres
  • Les mains libres
  • les mains libres

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !