Le don d'organe

Pages: 5 (1214 mots) Publié le: 25 mai 2013
Le don d'organes est le prélèvement d'organes et de tissus (on parle dans ce cas de don de tissus) d'un corps humain (appelé donneur) pour traiter des patients (appelés receveurs) dont les organes essentiels sont gravement atteints. Le prélèvement chirurgical peut s'effectuer sur des personnes mortes en état de mort cérébrale (don d'organes post mortem) ou sur des personnes vivantes (dond'organes de son vivant). Il s'agit de la première étape avant la réalisation d'une transplantation chez un receveur.

Un grand nombre d’organes peuvent être donnés et permettre ainsi de sauver des vies humaines, ou en améliorer grandement la qualité. La majorité des greffes sont réalisées à partir d'organes prélevés sur des personnes mortes, en état de mort encéphalique (c'est-à-dire le cœur continuantà battre).

Sous certaines conditions bien précises (contraintes temporelles notamment) les organes (rein et foie) de personnes en arrêt cardiaque et respiratoire définitif, après échec de réanimation, peuvent être prélevés (voir Prélèvement d’organes à cœur arrêté). On sait aujourd’hui que les résultats des greffes de ces organes sont aussi bons que ceux provenant de donneurs en mortencéphalique.

La compatibilité HLA est de moins en moins indispensable, compte tenu des progrès des traitements immunosuppresseurs. Néanmoins, lorsque cette compatibilité est grande, le traitement peut être allégé.

Le don d'organe se différencie du don du corps à la science. Ce dernier a pour but de faire progresser la médecine ainsi que les connaissances et le savoir-faire des chercheurs et desétudiants. On peut être, bien sûr, donneur d'organe et donner en même temps son corps à la science.
Sommaire

1 Dons de son vivant
2 Législations
2.1 En Belgique
2.2 Au Canada
2.3 En France
2.4 Au Japon
2.5 Au Luxembourg
2.6 Au Portugal
2.7 En Suisse
2.8 Autres pays
3 Don d'organe et religion
3.1 Églisecatholique
3.2 Islam
3.3 Judaïsme
4 Du don à la greffe
4.1 Corps du donneur
4.2 Répartition des greffons
4.3 Conditionnement du greffon
5 Notes et références
6 Voir aussi
6.1 Articles connexes
6.2 Liens externes

Dons de son vivant

Une personne en bonne santé a la possibilité de donner un organe de son vivant. C’est lecas par exemple du rein, d’une partie du foie ou très rarement du poumon. On peut en effet vivre avec un seul rein, une partie du foie (car c’est un organe qui se régénère rapidement) ou une partie des poumons. En France, en 2010, 9,8 % des greffes de rein ont été réalisées grâce à un don du vivant ce qui est peu par rapport à d'autres pays.

Sont exclus comme donneurs vivants d’organes lesmineurs et les majeurs faisant l’objet d’une protection légale. Pour donner il faut être majeur et capable d’exprimer un consentement libre et éclairé. La loi de bioéthique en France révisée en 2011 fixe la liste des personnes qui peuvent donner un organe de leur vivant. Le donneur doit avoir la qualité de père ou mère du receveur. À titre dérogatoire peuvent être autorisés à se prêter à unprélèvement d’organe dans l’intérêt thérapeutique direct d’un receveur : le conjoint, le fils ou la fille, le frère ou la sœur, les grands-parents, les oncles, les tantes, les cousins germains et cousines germaines du receveur, le conjoint du père ou de la mère, et toute personne pouvant justifier de deux années de vie commune avec le receveur. Depuis juillet 2011 est également autorisée toute personnepouvant apporter la preuve d'un lien affectif étroit et stable depuis au moins deux ans avec le receveur. Depuis cette date est également autorisé un donneur anonyme dans le cadre d’un don croisé : En cas d'incompatibilité entre la personne ayant exprimé l'intention de don et la personne dans l'intérêt de laquelle le prélèvement peut être opéré rendant impossible la greffe, le donneur et le...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le don d'organe
  • Don d'organe
  • don d'organe
  • Le don d'organes
  • Don d'organe
  • Don d'organe
  • Don d'organe
  • Don d'organes

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !