Le droit d'insurrection au moyen âge

674 mots 3 pages
Sujet : le droit d’insurrection au moyen âge.

INTRODUCTION
Le Moyen Âge est une période d’environ mille ans, de 500 à 1500. Au Moyen âge, comme à toutes les époques troublées de l'histoire, l’insurrection présente une recrudescence effrayante. On ne s’attardera pas sur les définitions mais notons simplement que l’insurrection est un soulèvement en arme contre le pouvoir établi. Dans ce cas demandons nous pourquoi ? Et quelle en sont les conséquences qui s’en suivre ? Ainsi donc nous comprendrons l’intérêt de ce sujet qui est de nous présenter la pensée des insurgés sur le pouvoir en place dans le moyen âge. Pour ce faire, analysons d’emblée les causes(I) qui amènent à une insurrection chez les penseurs chrétiens et ensuite les conséquences qui en découlent(II).

I/ LES CAUSES DE L’INSURRECTION CHEZ LES PENSEURS CHRETIENS Saint Thomas d’Aquin(A) et saint Augustin(B) sont mieux placé pour cette étude.

A/ L’INSURRECTION CHEZ SAINT THOMAS D’AQUIN Pour saint thomas d’Aquin l’autorité politique a le devoir de protéger et de défendre ces différents noyaux et singulièrement le bien commun. Et ce pouvoir procède de Dieu. Mais ce pouvoir a une double dimension : une dimension abstraite (le droit divin), une dimension concrète (le droit humain) ; de là, la fameuse formule de Saint Thomas d’Aquin selon laquelle « toute puissance vient de Dieu par l’intermédiaire du peuple » (onnis protestas…)
Pour Saint Thomas d’Aquin, c’est le gouvernement en conformité avec la loi naturelle et la loi divine, qui est le meilleur gouvernement, démocratique ou monarchique (…) pourvu qu’il axe sa politique sur le bien commun. Sur ce point, Saint Thomas d’Aquin n’innove pas mais s’inscrit dans le sillage d’Aristote. Et si le gouvernement méconnaît ses droits, Saint Thomas d’Aquin conseille au peuple de se révolter (le droit d’insurrection du peuple). Mais cette révolte doit être organisée sous l’égide de l’église et des évêques.
Qu’en est-il de saint augustin ?

B/

en relation

  • l'État et les guerres de religion
    1560 mots | 7 pages
  • L'insurrection en europe.
    5869 mots | 24 pages
  • Brstlkhktr
    1054 mots | 5 pages
  • Les symboles de la République
    1382 mots | 6 pages
  • Assurer la sécurité est ce le but de la loi ?
    1920 mots | 8 pages
  • Histoire resume
    2339 mots | 10 pages
  • Sortie de guerre
    4468 mots | 18 pages
  • Guerre civile d'espagne
    1871 mots | 8 pages
  • La litterarture
    2017 mots | 9 pages
  • Le risorgimento et le sentiment national italien
    2142 mots | 9 pages