Le féminisme

557 mots 3 pages
Le mouvement de libération de la femme est un mouvement militant visant à accroître le rôle et les droits de la femme dans la société.
Les idées féministes, développées pendant le siècle des lumières, prirent leur envol durant la Révolution Française.
En 1791, Olympe de Gouges publia la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne, tandis qu'en Angleterre fut publiée la revendication des droits de la femme qui exigeait l'égalité entre les sexes.
C'est au XIXème siècle, en particulier à travers plusieurs doctrines, que les femmes furent identifiées clairement comme un groupe de sujets politiques.
Lors des révolutions de 1830 et 1848, des groupes de femmes tinrent un rôle important. Parmi elles, on peut citer Flora Tristan et Pauline Roland.
Aux USA et en Grande-Bretagne, le féminisme était plus réformateur que révolutionnaire.
Ses dirigeantes étaient plus souvent instruites et issues de la bourgeoisie.
Une convention pour les droits de la femme eut lieu dans l'État de New York en 1848 : elle réunit une centaine de personnes, qui revendiquèrent l'égalité des droits, dont le droit de vote ainsi que l'abolition de la séparation entre univers masculin et féminin.
Les féministes britanniques tinrent leur première convention en 1855, avec pour seule revendication le droit à la propriété.
La révolution industrielle, en donnant aux femmes une certaine indépendance économique par le travail salarié, contribua à leur émancipation.
L'accroissement de leur niveau d'instruction grâce à l'école gratuite et obligatoire permit à un plus grand nombre de femmes d'acquérir une certaine indépendance intellectuelle.
L'émancipation politique et l'intégration comme citoyen "de première catégorie" dans la société démocratique, fut le fruit d'un combat pour l'obtention des droits de vote et d'éligibilité.
Ce combat fut mené spectaculairement au Royaume Uni par l'Union féminine sociale et politique d'Emmeline Pankhurst, dont les militantes reçurent le sobriquet de

en relation

  • Le féminisme
    2137 mots | 9 pages
  • Féminisme
    416 mots | 2 pages
  • Féminisme
    8047 mots | 33 pages
  • féminisme
    328 mots | 2 pages
  • Le feminisme
    1217 mots | 5 pages
  • Le feminisme
    2871 mots | 12 pages
  • Le féminisme
    1049 mots | 5 pages
  • Feminisme
    1788 mots | 8 pages
  • Le féminisme
    5538 mots | 23 pages
  • Feminisme
    5245 mots | 21 pages