Le féminisme

Pages: 6 (1347 mots) Publié le: 21 février 2013
Le féminisme

Plan

Introduction

I/ Les débuts
a) les premiers écrits
b) le rôle des femmes à cette époque
c) les conséquences de ce rôle


II/ 1900 à 1970
a) les premiers acquis
b) pendant les deux guerres
c) les avancés en matière de droit


III/ 1970 à nos jours
a) l’avortement un grand combat
b) des associations qui s’élèvent
c) la condition actuelledes femmes






Introduction

Le féminisme est une notion complexe, c’est pour cela que nous allons retracer son parcours et ses enjeux pour mieux comprendre son importance.
Le féminisme est un courant de pensée qui a pour but de défendre les intérêts des femmes et l’extension de leurs droits. Nous allons étudier l’histoire du féminisme en France, de la Révolution française jusqu'à nosjours. Nous commencerons par voir quelles sont les origines du féminisme et ses débuts, puis nous nous attarderons sur une période qui va de 1900 à 1970, pour finir nous étudierons la période après 1970 jusqu'à aujourd’hui.



I/ Les débuts

On estime que le féminisme débute avec Olympe de Gouges en 1791 quand elle écrit sa Déclaration des droits de la femme et du citoyen. Cetexte s’inspire fortement de la Déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen de 1789, mais dans ce texte Olympe de Gouges proclame plus d’égalité et de liberté pour les femmes. Malheureusement, ce texte fut refusé par la convention et Olympes de Gouges fut guillotinée en 1793, seulement deux ans après la parution de son texte. A cette époque, ces femmes qui se battaient pour leurs droits nes’appelaient par encore féministes mais certaines comme Maria Deraismes fondent l’association pour les Droits de la Femme en 1866.
Au XIXème siècle les femmes étaient considérées comme incapables juridiquement, c'est-à-dire qu’elles étaient sous la tutelle de leurs pères puis, une fois mariée, sous celle de leurs maris, comme il est indiqué dans le code civil de 1804. Les femmes n’étaient pas destinéesà travailler, mais à faire des enfants et à être de bonnes maitresses de maison. Plus une femme a d’enfants plus elle participe au soutien de la patrie et à la puissance de celle-ci. Mais on oublie souvent qu’au XIXème siècle, les trois quarts de la population agricole active étaient des femmes, mais elles sont éloignées des lieux intellectuels et pratiquent pour celles qui travaillent desmétiers subalternes.
Toutes ces inégalités donnent lieu à une prise de conscience minime au départ puis à des révoltes. En 1830, les femmes faisaient parties des premières à se battre contre la monarchie de Charles X, mais elles n’eurent pas plus de droits malgré tous les efforts des journaux féministes. Il reste de cette période un ensemble d’idées et d’espoir qui plus tard portera ses fruits.II/ 1900 à 1970

A partir du XXème siècle, les femmes, fatiguées de n’être considérées que comme inférieures aux hommes, décident de mettre en place le terme de féminisme.
Elles réclament plus de droits et d’égalité aux hommes et se rapprochent petit à petit de leur but.
En 1907, les françaises mariées sont salariées, mais ne pourront retirer cet argent sans l’autorisation de leurs marisqu’en 1910. En 1909, elles obtiennent le droit à un congé maternité de huit semaines qui ne sera rémunéré qu’en 1910 également.
Les femmes obtiennent plus d’égalité dans les études également. En 1919 est créé le premier baccalauréat féminin, qui deviendra identique à celui des hommes en 1924.
Pendant la première guerre mondiale, les femmes prennent une grande importance car elles récupèrent lespostes des hommes partis au front. Ainsi elles travaillent dans les champs, dans les usines d’armement et aussi en tant qu’infirmières. Ces métiers leur donnent le droit de porter des pantalons et également de prouver qu’elles sont capables de faire des métiers d’hommes.
Mais durant la seconde guerre mondiale, les femmes ont autant souffert que les hommes. Malgré cela elles s’engagent...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Feminisme
  • Le feminisme
  • Féminisme
  • Le féminisme
  • Le féminisme
  • Feminisme
  • Le féminisme
  • Feminisme

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !