Le Fils du Pauvre

Pages: 22 (5375 mots) Publié le: 29 mai 2014
1. Biographie et contexte historique.
Du vivant de Mouloud Feraoun l'Algérie est une colonie de peuplement (ل) sous domination française depuis 1830. Elle deviendra indépendante en 1962 après 8 ans de guerre de libération (1954-1962).
Mouloud Feraoun est né en 1913 à Tizi-Hibel dans le département de Tizi- Ouzou en Kabylie (1). Il appartient à une famille de paysans pauvres. Son père,analphabète, connut déjà des épisodes d'émigration pour subvenir aux besoins de sa famille : émigration interne dans la région de Constantine (2), émigration externe en Tunisie, en France, dans les mines du Nord à Lens (1910) et à Paris aux fonderies d'Aubervilliers (1927) ou il fut blessé (épisode relaté dans le Fils du Pauvre).
Malgré la pauvreté de sa famille et son statut de fils aîné, Mouloud Feraounentra à l'école primaire, il obtint une bourse pour poursuivre ses études au collège de Tizi-Ouzou et suivit une formation d'instituteur à l'Ecole normale de Bouzarea (Alger). Lorsque l'on connaît la situation de la scolarisation des Algériens durant la colonisation française, c'est en soi un exploit ! Voici le tableau de l'enseignement colonial tel que le dresse sur le plan quantitatif lesociologue A. Bouzida :
« La scolarisation des Algériens est restée presque insignifiante jusqu'à la veille de la deuxième guerre mondiale.
En 1930-31, un siècle après l'occupation, sur 1.920.000 enfants fréquentant l'école primaire on comptait 67.700 musulmans (...) soit 5,4% de la population musulmane scolarisable (...).
Quand nous savons que l'article 4 de la loi du 18 mars 1882 préconisel'obligation de l'enseignement primaire en Algérie, nous nous rendons compte du décalage entre la réalité et les textes.
Cette situation n'a pas connu de changement sensible malgré les décrets du 27 novembre 1944 visant l'intensification de la scolarisation en Algérie.
Mais le plan de scolarisation de 1944 reconnaît lui-même qu'en 1959 (...) l'effort de scolarisation laissera en dehors du champd'application près de % des enfants musulmans en âge d'aller en classe. » (3)
Mouloud Feraoun sera nommé instituteur dans son village natal en 1935 ; il exercera son métier en Kabylie avant de s'installer à Alger ou il sera directeur d'école en 1957. En 1960 il est inspecteur de centres sociaux et s'occupe des milieux algériens défavorisés. Il sera assassiné le 15 mars 1962 avec cinq de ses collègues parl'O.A.S. (4), à quatre jours du cessez-le-feu.
Tahar Djaout, écrivain et journaliste algérien, rend, en 1992, un hommage à Mouloud Feraoun - hommage d'autant plus émouvant que lui aussi fut assassiné mais en 1993 durant l'autre guerre d'Algérie, cette fois par les intégristes :
« Il est intéressant de tester le cheminement de l'œuvre d'un écrivain qui a joué un rôle primordial en ces années 50ou il a grandement contribué à faire connaître les dures conditions de vie de ses compatriotes. Mouloud Feraoun était jusqu'à il y a une vingtaine d'années, l'écrivain le plus fréquenté par les écoliers d'Algérie. Le Fils du Pauvre demeure (...) l'un des livres les plus attachants et les plus vrais de la littérature maghrébine (...).
La mort l'a empêché d'approfondir son œuvre et de lui trouverdes axes neufs comme M. Dib par exemple l'a fait après l'indépendance de l'Algérie. »
Malgré son succès Mouloud Feraoun n'a pas manqué de détracteurs : pour les uns son œuvre n'est pas suffisamment engagée dans la lutte contre le colonialisme, pour les autres elle manque de valeur esthétique.
Nous reviendrons sur ces critiques dans le cadre de l'examen du Fils_du_Pauvre. Nous pouvons avancer unepremière explication à cette critique du non engagement. En effet, lorsque paraît son premier roman en 1950, quatre ans avant le déclenchement de la lutte armée en novembre 1954, les prémisses de la guerre sont là, les mouvements nationalistes sont très actifs, et de tragiques événements rendent compte de l'effervescence des esprits, en particulier les émeutes de Sétif le 8 mai 1945 (5) qui...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Fils du pauvre
  • Le fils du pauvre
  • Le fils du pauvre
  • Le fils du pauvre
  • fils du pauvre
  • Le fils du pauvre
  • Le fils du pauvre
  • Fils du pauvre

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !