le Horlat, Maupassant

976 mots 4 pages
LE HORLA

Guy de Maupassant

Dans quel état d'esprit se trouvait Maupassant lors de l'écriture du livre ?

I - Biographie :

Guy de Maupassant, né le 5 août 1850 à Tour, sur Arques, est un écrivain français qui, comme Flaubert et Zola, aura marqué l'histoire de la littérature française du XIXème siècle. Il est reconnu pour ses romans comme « Bel Ami » (1885), « Pierre et Jean » (1888) mais surtout pour ses nouvelles comme « Boule de suif » (1880), « Les contes de la bécasse » (1883) ou « le Horla » (1887). Habitué au plein air de la maison « Les Verguis » à Etretat où il passe la majeure partie de son enfance, c'est une vraie rupture quand il entre au Lycée catholique d'Yvetot d'où il fut renvoyé. Il est alors inscrit au lycée de Rouen et se consacre à la poésie et au théâtre. Bachelier des Lettres en 1869, il part étudier le droit à Paris. Il s'engage dans l'armée en 1870, lors de la guerre franco-prussienne. En 1875 Maupassant publie son premier conte « La main écorchée ». Vers 1877 il apprend qu'il est atteint de la syphilis, une maladie qui le fera sombrer peu à peu dans la folie. Il en meurt le 6 juillet 1893 à Paris.

II – Présentation et interprétation de l'oeuvre :

Titre : Le Horla
Auteur : Guy de Maupassant
Date ; 1886 version 1 et 1887 version 2
Genre : nouvelle fantastique
Langue d'origine : français

Remarque : Le Horla présente deux versions différentes mais basées sur le même principe. La première version sortie en 1886 est écrite sous forme d'une lettre envoyée d'un « fou » à un médecin. La seconde version en 1887 se présente sous forme d'un journal où on assiste peu à peu à la chute d'un homme qui devient fou. C'est une nouvelle qui ressemble beaucoup à une autobiographie car l'auteur écrit l'ouvrage alors qu'il est atteint de la syphlis qui le rend fou. Mais il peut tout de même de consacrer à sa passion en continuant à écrire. Le Horla est d'ailleurs en contradiction de ….......................................... qui

en relation

  • Synthèse Naturalisme et Réalisme
    1148 mots | 5 pages
  • Article paix
    1662 mots | 7 pages