Le joujou du pauvre commentaire littéraire

Pages: 26 (6318 mots) Publié le: 19 avril 2011
L'histoire : un exemple de science humaine.

Introduction

La difficulté que présente d'emblée la notion d'histoire est qu'on ne peut écrire l'histoire qu'une fois qu'elle s'est déroulée et accomplie. On ne peut pas vivre l'histoire, faire l'histoire, et en même temps l'écrire. Ainsi Jules César, lorsqu'il écrit ses Commentaires sur la guerre des Gaules ne fait pas œuvre d'historienpuisqu’il est à la fois acteur et auteur du récit de ces événements qui se sont déroulés quelques années plus tôt : il produit seulement un témoignage, certes très précieux, mais qui est partiel sur des événements qu’il avait vécus et dirigés, et qui pour lui étaient de l'ordre de l'actualité récente. Ainsi, ce qui distinguerait César d'un historien, serait en première analyse l'absence de recul etde distance permettant d'avoir une vision plus globale des événements. Ainsi, « l'acteur » de l'histoire (réalité historique) ne peut pas être « l'auteur » de l'histoire (récit historique).
Cependant, si l'on conduit l'analyse un peu plus loin, on remarque que cette difficulté n'est pas seulement d'ordre temporel, mais qu'elle est inscrite, comme nous venons de le suggérer, au cœur mêmede la notion d'histoire, laquelle est fondamentalement ambiguë : l'histoire est à la fois l'ensemble des événements du passé (et notamment du passé humain), et l'étude et le récit de ces événements. L'histoire est donc le lieu d'une distinction majeure à effectuer entre la réalité historique et la science historique. Elle est ainsi d'un côté le produit de l'action et de la vie, et de l'autre leproduit de la réflexion et de l'écriture. Il faudra donc distinguer l'ordre des faits historiques et celui de la connaissance historique. C'est pourquoi, il faudra essayer de comprendre comment, à partir de la confrontation de ces deux domaines, une vérité historique va pouvoir être établie. En effet, par définition, la vérité est la qualité d'un énoncé qui est un vrai ; or, un énoncé est vrai àpartir du moment où s'exprime en lui un accord, une adéquation avec la réalité à laquelle il se rapporte.
Le problème de fond qui découle de ces analyses est donc le suivant : est-il possible de concilier, au sein de l'histoire, la réflexion et l'action, les récits et les faits, de telle sorte qu'une vérité historique puisse être établie et qu'une science historique soit élaborée ; ou bien,dans la mesure où il existe des « blancs » de l'histoire puisque des documents ont disparu tandis que les vestiges du passé ne sont que partiels, une science historique n'est elle pas une utopie, un rêve, un idéal, tandis que l'idée d'une vérité historique serait impossible à établir d'une manière rigoureuse ? Ainsi, l'histoire est-elle ou non une science ?

I - La scientificité de l'histoire.Déterminer le caractère scientifique de l'histoire est un travail d'épistémologie, c'est-à-dire de cette discipline qui étudie rationnellement (« logos » : étude rationnelle) les sciences (« épistémè »), et cherche à déterminer quel est leur degré de scientificité. (Il ne s'agira pas ici, dans cette première partie, de se limiter à l'étude épistémologique de l'histoire, car nous nousservirons d'elle pour étudier l'histoire d'un point de vue philosophique).
Au sens strict, l'histoire est à la fois le récit authentique du passé et l'ensemble de la réalité passée. D'un côté, elle concerne la vérité et la connaissance, et de l'autre côté les faits réels qui se sont produits autrefois. Notre langue ne possède qu'un mot pour désigner ces deux aspects, au contraire del'allemand qui possède deux noms : «Geschichte » (le récit historique) et « Historie » (la réalité historique). La racine du mot « histoire » se trouve dans le grec « historia » qui signifie « enquête ». C'est Hérodote qui, au Ve siècle avant Jésus-Christ, à l'époque de l’âge d'or d'Athènes, a inventé cette discipline qu’est l'histoire. Avec elle, s'est installée une rupture, comme ce fut le cas avec la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le joujou du pauvre
  • Commentaire le joujou du pauvre
  • Commentaire le joujou du pauvre
  • Le joujou du pauvre méthodo commentaire
  • commentaire sur le joujou du pauvre
  • Commentaire le joujou du pauvre
  • Commentaire de texte , le joujou du pauvre
  • Le joujou du pauvre Commentaire

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !