Le latin

6620 mots 27 pages
Le latin, ou la longue marche des femmes vers l’égalité

Ce titre pourra paraître excessif. Il ne l’est cependant pas comme il ressort de l’histoire qui fut en France celle de l’accès des filles au latin. Leur marche vers le latin fut assurément longue. Ce n’est qu’en 1925 que les filles scolarisées dans les lycées publics eurent droit au latin avec les mêmes horaires et les mêmes programmes que les garçons. Un enseignement secondaire public avait bien été créé pour elles en 1880, mais c’était un enseignement moderne, c’est-à-dire sans latin. Cet enseignement secondaire féminin était sanctionné par un diplôme de fin d’études dont le prestige et la valeur étaient limités : en effet, il ne permettait pas d’accéder à l’enseignement supérieur. Pour entrer à l’Université, il fallait le baccalauréat. Or, ce diplôme qui couronnait, lui, l’enseignement secondaire des garçons, impliqua longtemps la connaissance du latin ; et quand à partir de 1902, un bac sans latin (sciences-langues vivantes) eut même valeur juridique que le bac classique, il n’en fut pas moins considéré comme inférieur. C’est pourquoi la marche des femmes vers l’égalité – celle de l’enseignement secondaire – impliquait la conquête du latin. Dans mon exposé, je vais retracer ce long cheminement qui se fit entre les années 1880 et 1924 – ce qui m’amènera à examiner les arguments qui furent employés pour légitimer l’accès des filles au latin et les réponses qui furent faites à ceux qui s’y opposaient. Toute la difficulté fut de concilier « les nécessités de la vie moderne » et « les traditions de l’étude désintéressée qui avait été jusqu’ici l’apanage de l’enseignement féminin » [1]. Cela ne serait pleinement compréhensible si je ne rappelais d’abord les raisons qui furent longtemps invoquées pour refuser de donner aux filles du latin. Il faut remonter à l’Ancien Régime. L’instruction des filles était alors très limitée et, dans les écoles, elle tournait autour des trois mêmes pôles : une religion

en relation

  • latin
    345 mots | 2 pages
  • latin
    2986 mots | 12 pages
  • Latin
    531 mots | 3 pages
  • Latin
    1064 mots | 5 pages
  • Latin
    1307 mots | 6 pages
  • Le latin
    273 mots | 2 pages
  • Latin
    5613 mots | 23 pages
  • Latin
    665 mots | 3 pages
  • Latin
    604 mots | 3 pages
  • Latin
    333 mots | 2 pages