Le libertinage érudit au 17ème siècle en rapport avec molière et son "dom juan"

Pages: 6 (1434 mots) Publié le: 1 mars 2011
Le libertinage érudit au 17ème siècle

Sommaire :
1- Présentation du courant de pensée qu’est le libertinage au 17ème.
2- Présentation des principaux « Libertins » du 17ème en rapport avec Molière et son « Dom Juan ».
3- Conclusion.

Qu’est-ce que le « libertinage » au XVIIème siècle ?

Le « libertinage érudit », apparu dans l’Europe centrale au 16ème siècle en Italie, mais déjàbien avant en Grèce en -300 avant J.-C. dans l’école philosophique d’Epicure, se base sur la philosophie matérialiste épicurienne qui prétend que la sagesse vient par la jouissance des vrais plaisirs de la vie, qu’aucun dieu ni entité quelconque n’existe et qu’il ne sert donc a rien d’avoir peur des menaces proférées par l’église pour soumettre le peuple et la cour au 16ème siècle et plus tard.Les libertins, adepte du libertinage, sont donc différents du reste de la population, bien qu’ils essayaient, a cette époque, de cacher ces différences pour éviter de recevoir une des peines suivantes attribuées au libertins : la peine de mort, l’emprisonnement ou l’exil. Une des principales différences est qu’ils ne craignent pas les menaces proférées par l’église, ils ne se sentent donc pasobligés de suivre une vie sans vices et sans pêchés.
De plus, les libertins, sont en moyenne plus cultivés que le reste de la population, c’est d’ailleurs de ce fait qu’ils connaissent la philosophie épicurienne. On sait d’ailleurs que, plus tard, quelques lumières et, notamment, celui qui a inventé et publié la première encyclopédie (Denis Diderot, 1713-1784) faisaient parti de ce mouvement delibre-pensée qu’est le libertinage et que de ce nouveau mode de pensée sont apparues toutes les remises en questions sur la foi qui ont donné lieux au siècle des lumières.
En plus de ce côté intellectuel du libertin, il y a aussi bien évidemment la facette la plus connue du libertinage : l’abandon aux plaisirs charnels sans aucune retenue morale! En effet, l’identité première du libertin secaractérise par le fait qu’il n’éprouve aucun gène à entretenir des relations avec sa femme, une autre femme ou des groupes d’individus s’adonnant également au libertinage. Il y’a d’ailleurs plusieurs tableaux qui ont été peint à cette époque, tableaux représentant ces scènes de libertinages. Le libertin parvient à séduire d’autre femmes grâce à son excellente maîtrise du langage et sa manière trompeuse detourner ses phrases pour que, quel quelles soit, elles fassent bonne impression.
Mais il n’utilise pas seulement cette maîtrise du langage exceptionnelle sur des femmes, il en fait également usage pour amener n’importe qui à penser comme lui. C’est par ce moyen qu’il arrive à rester dans la société sans se faire arrêter par les forces de l’ordre, en passant pour quelqu'un de bien par le billetd’abus de langage. Le libertin est également nommé « libertin des mœurs » : il transgresse presque toutes les règles que l’église a dictées et principalement celles concernant le mariage, notion très importante aux yeux de l’église et du peuple à l’époque.

Principaux libertins du XVIIe siècle :

Molière :
Molière est né en 1622, et est mort en 1673. Il a consacré une grande partie de sa vie authéâtre, il commence sa carrière dans le théâtre à l’âge de 22 ans, et il continuera jusqu’à sa mort à écrire des pièces et à jouer sur scène. Molière est considéré comme un libertin surtout à cause des pièces qu’il écrit, en particulier « L’école des femmes » et « Tartuffe ». « L’école des femmes » sera vivement critiquée par les dévots qui considèrent Molière comme un libertin et qui votent encette pièce une offense envers l’église. C’est une année plus tard, en 1665, que Molière va sortir le « Tartuffe », qui va être interdit après une seule représentation. C’est seulement en 1669, après la réécriture de la pièce que le roi va l’autoriser. En 1665 aussi, Molière écrit Dom Juan, qui est aussi critiqué par les dévots, surtout pour les propos blasphémateurs tenus par Molière au travers...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les sources et la réception de dom juan de molière au fil des siècles
  • Le libertinage chez dom juan
  • Le libertinage de dom juan
  • Dom juan, le libertinage
  • Dom Juan, le libertinage
  • Libertinage dom juan
  • Libertinage dans dom juan
  • Le libertinage de dom juan

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !