Le médiacment homéopathiques

Pages: 18 (4301 mots) Publié le: 6 mars 2011
1965 : les médicaments homéopathiques ont été inscrits à la pharmacopée et sont donc contrôlés par l'Agence du médicament. Comment sont fabriquées ces fameuses petites boules blanches et quelle place occupe aujourd'hui cette médication ?La naissance de l'homéopathie
En 1796, le médecin saxon, Samuel Hahnemann pose les bases de l'homéopathie dans un essai, puis c'est en 1810, qu'il parachève sathéorie avec la publication de « Organon der heilkunst» (Organon de l'art de guérir).Lorsque l’homéopathie voit le jour à la fin du 18ème siècle, l'homéopathie commença à se répandre en France, mais aussi aux États-Unis. Les pharmaciens refusant de confectionner ces produits, les disciples d'Hahnemann et lui-même durent les fabriquer à partir de souches prélevées dans la nature. À la mortd'Hahnemann, en 1843, Les médecins homéopathes qui lui succédèrent perpétuèrent le mode de préparation hahnemannien en procédant eux-mêmes à la fabrication de leurs remèdes. Puis l'homéopathie déclina en Europe et ce n'est qu'au début du XXe siècle avec l'apparition des premiers laboratoires puis l'engouement pour les médecines alternatives, qu'elle commença son histoire industrielle et sa large diffusionauprès des patients.
Depuis lors l'homéopathie devint une méthode thérapeutique dont la popularité ne cesse de croître. Afin de pouvoir répondre à une demande grandissante, les médecins homéopathes choisissent alors de procéder à la fabrication des remèdes en laboratoire, ce qui leur permet en conséquence de produire des quantités suffisantes de médicaments tout en garantissant une sécuritéoptimale aux malades. Depuis, les médicaments homéopathiques font l’objet d’une préparation rigoureuse partir de substances ou de souches qui met en œuvre toute la compétence de nombreux professionnels.
PrincipesL'homéopathie est construite sur trois principes et ses corollaires formulés ensemble par Hahnemann à la fin du XVIIIe siècle.
Le principe de «similitude» : la cure d'un ensemble desymptômes est apportée par une substance (végétale, minérale ou animale) qui provoque des symptômes semblables chez un sujet sain.
Le principe de «globalité»: l'application du principe de similitude, puis sa vérification, ont lieu chaque fois que la recherche du remède le plus semblable a été effectuée de manière consciencieuse par le praticien: c'est «l'individualisation». Chaque traitement estainsi personnalisé à chaque patient, quel que soit le nom de la maladie, la recherche de la
«totalité» des symptômes présentés par le patient étant au centre de la méthode. Elle explique la longueur du dialogue entre le médecin et le patient. L'étape d'observation des symptômes provoqués par une substance chez l'individu sain, qui précède toujours l'application du principe de similitude, etsa retranscription correspond à l'établissement d'une pathogénésie. Dans la pratique, les médicaments homéopathiques les plus connus sont au contraire produits à échelle industrielle et prescrits à de nombreux patients.
Le principe d'«infinitésimalité» : après chaque dilution la préparation est secouée (succussions) énergiquement, manuellement ou mécaniquement, ce qui lui permettrait deconserver ses effets pharmacologiques malgré des dilutions importantes.
L'homéopathie s'oppose à l'allopathie, terme également inventé par Hahnemann et qui désigne tout traitement médicamenteux qui ne s'appuie pas sur la similitude lors du choix thérapeutique, mais sur le « principe des contraires ». Ainsi, la phytothérapie est une méthode de soin allopathique. Néanmoins, les notions de « principe descontraires » ou « principe de similitude » ne possèdent pas de fondements scientifiques ou même empiriques.
L'adjectif correspondant est «homéopathique» et la personne appliquant cette méthode est un «homéopathe». Par glissement sémantique, «homéopathique» désigne souvent dans le langage courant une dose minime d'un produit, par référence aux caractéristiques actuelles de l'homéopathie, alors...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !