Le marché de l'énergie étude de cas

631 mots 3 pages
Chapitre 1 Le fonctionnement du marché
Etude de cas corrigé : Le marché de l'énergie
Documents :
Annexe 1. Un besoin accru de concurrence sur le marché français,
Annexe 2. L’ouverture du marché de l’énergie n’a pas séduit les consommateurs,
Annexe 3. Les concurrents d’EDF irrités par le retard dans l’ouverture du marché de l’électricité,
Annexe 4. Une palette encore restreinte d’offres de fourniture de gaz à prix de marché,
Annexe 5. Entente : amende record pour E.ON et GDF Suez,
1. Quelle était la structure du marché de l’électricité et du gaz avant leur libéralisation ? Expliquez.

Les marchés de l’électricité et du gaz étaient, avant leur libéralisation, monopolistiques. EDF (Électricité de France) avait le monopole du marché français de l’électricité et GDF (Gaz de France) celui du gaz. Le monopole est une forme de concurrence imparfaite dans laquelle un vendeur (l’offre) fait face à une multitude d’acheteurs (la demande).
2. Le marché de l’énergie (électricité et gaz) est-il devenu un marché concurrentiel ? Présentez une réponse argumentée.

Le marché de l’énergie est ouvert à la concurrence depuis le 1er juillet 2007. Il peut donc être considéré comme concurrentiel puisque plusieurs opérateurs y interviennent.
Ainsi, sur le marché de l’électricité, composante du marché de l’énergie, EDF et ses concurrents sont en compétition. Les opérateurs dits « alternatifs » essaient de conquérir des parts de marché à EDF, qui entend maintenir ses positions.
Sur le marché du gaz, la concurrence est plus vive. GDF s’efforce de conserver ses 11 millions de clients en leur donnant un service de qualité et en proposant une offre qui combine électricité et gaz.
Au 30 juin 2010, trois ans après l’ouverture du marché, on constate pourtant que les opérateurs historiques (EDF et GDF) conservent le quasi-contrôle de leur marché respectif (94,8 % du marché de l’électricité pour EDF et 93,7 % du marché du gaz pour GDF).
En effet, la taille réduite des

en relation

  • Etude de marché éolien
    2425 mots | 10 pages
  • New Dossier Tpe
    1004 mots | 5 pages
  • Dimo
    2376 mots | 10 pages
  • Etude de cas areva
    1461 mots | 6 pages
  • Daregal
    352 mots | 2 pages
  • Tiers investissement en belgique
    857 mots | 4 pages
  • L'enjeu énergétique
    1757 mots | 8 pages
  • smart grid
    1992 mots | 8 pages
  • Projet sur l’électricité thermo-solaire
    3325 mots | 14 pages
  • Inovallée technopole de l'innovation
    1057 mots | 5 pages