Le Maroc entre les problèmes stratégiques et les avantages économiques

1501 mots 7 pages
Le Maroc commence pendant ces dernières années à investir dans les pays subsahariens notamment pour des bénéfices économiques. Cependant, notre étude a démontré que les raisons de l’investissement ne sont pas qu’économiques mais aussi politiques et stratégiques. Mais, ces investissements se sont développés dans un contexte très tendu notamment entre le Maroc et l’Algérie, et entre les pays du monde qui veulent aussi avoir des avantages stratégiques sur divers conflits territoriaux.

Introduction
1- Analyse de l’entretien : que devient le Maroc après ces investissements ?
Les raisons stratégiques et diplomatiques : le Maroc passe par le tapis rouge subsaharien
Les raisons économiques et matérielles : le Maroc preneur de bénéfices en Afrique subsaharienne
Conclusion

Introduction
Selon le roi Mohamed VI: « l’Afrique n’a pas besoin d’aide humanitaire mais d’investissement économique.». A travers cette déclaration, le roi du Maroc exprime son intention de renforcer ses relations avec les pays subsahariens, notamment par les investissements dans le domaine économique.
Actuellement, le Maroc s’intéresse au marché subsaharien pour y faire des investissements et établir des relations de confiance et de partenariat ; ce qui explique les nombreuses visites officielles et les différents projets d’investissement (ouverture de pole de CDG capital, d’Attijari Wafabanque et autres) réalisés au cours de ces 10 dernières années entre le Maroc et les pays subsahariens. Considéré comme le nouveau eldorado par le Maroc et d’autre pays occidentaux, l’Afrique subsaharienne est un terrain riche en matière première comme le pétrole, le gaz naturel, les métaux, le diamant, l’or etc…, mais derrière cette richesse partiellement inexploitée, ce sont plusieurs pays étrangers qui sont à l’origine des projets de développement. Pourquoi ce soudain intérêt pour ces pays du tiers monde? Derrière ces relations économiques précipitées, peut-il y avoir des

en relation

  • Cours management internat
    1977 mots | 8 pages
  • L'offshoring
    4398 mots | 18 pages
  • Délocalisatioen des entreprises
    10807 mots | 44 pages
  • Management international
    2174 mots | 9 pages
  • l'archivage
    6332 mots | 26 pages
  • Delocalisation
    1405 mots | 6 pages
  • leadership
    12485 mots | 50 pages
  • management stategique
    19144 mots | 77 pages
  • Les problémes liés aux alliances stratégiques
    13696 mots | 55 pages
  • Logistique international
    19276 mots | 78 pages