Le mur des Lamentations

1191 mots 5 pages
Le mur des Lamentations

Ce mur est l'unique vestige du Temple de Jérusalem, bâtit somptueusement par le roi Salomon vers -950. Lien saint du Judaïsme, ce Temple fut pillé et incendié par Titus en septembre 70. Les habitants de Jérusalem sont tués ou dispersés, c'est le début de la Diaspora.
Le Temple est finalement détruit par les Romains en 135, et les Juifs sont chassés de Jérusalem. Seul subsiste du Temple ce mur qui est le lieu saint fondamental, et le grand lieu de pèlerinage du Judaïsme. Les Juifs viennent y pleurer les malheurs de leur peuple, d'où son nom.

Le temple de Jérusalem qu'a fréquenté Jésus avait été construit par le roi Hérode le Grand. Ou plutôt: Hérode avait rebâti le temple bien plus modeste qui avait été érigé au retour d’Exil. Hérode était un grand bâtisseur et afin de s'attirer la sympathie de ses sujets juifs (sa famille n’était pas juive de longue date), il avait décidé de rehausser le prestige du temple de Jérusalem et d’en faire « l’œuvre la plus édifiante et la plus belle de notre temps », selon les mots que Flavius Josèphe lui met dans la bouche. Le projet avait d'abord suscité quelques réserves, mais le résultat était tellement magnifique, y compris aux yeux des étrangers, qu’il a sans doute fait taire tous ses détracteurs.
La reconstruction du temple fut une entreprise de longue haleine. « Il a fallu quarante-six ans pour bâtir ce sanctuaire, disent le juifs à Jésus, et toi, en trois jours tu le relèveras? » (Jn 2,20). En fait, à l’époque de Jésus, le temple n’était pas encore tout à fait terminé; la reconstruction du temple avait débuté en l’an 20 avant notre ère, et si le gros des travaux fut terminé en une dizaine d’années, le temple ne fut complètement achevé qu’en l’an 64, à la veille de la guerre judéo-romaine au cours de laquelle il sera détruit. Hérode n'avait pas seulement reconstruit le sanctuaire comme tel, c’est-à-dire l’édifice abritant le Saint-des-Saints devant lequel se trouvait l'autel des sacrifices, mais

en relation

  • Don juan
    720 mots | 3 pages
  • Le mur pour la paix
    1515 mots | 7 pages
  • Etude introductive
    547 mots | 3 pages
  • Jérusalem, ville trois fois sainte
    1341 mots | 6 pages
  • Jérusalem, ville trois fois sainte
    1364 mots | 6 pages
  • Jerusalem
    6447 mots | 26 pages
  • Aux origines du problème du moyen-orient
    1019 mots | 5 pages
  • Tourisme
    2392 mots | 10 pages
  • le conflit israelo palestinien vocabulaire
    404 mots | 2 pages
  • Le rapport des sociétés à leur passé (jérusalem)
    747 mots | 3 pages