Le père goriot

Pages: 5 (1017 mots) Publié le: 8 novembre 2010
Analyse littéraire : Le Père Goriot

Être objectif n’est pas chose simple. Pour être totalement impartial face à la réalité, il faut Tragédie, drame, catastrophe, malédiction. Ces mots porteurs de malheurs ont tous quelque chose en commun : ils donnent la richesse, la splendeur et la passion du genre tragique. Du point de vue littéraire, l’acceptation du genre tragique ne fixe que larelation qu’entretien un homme avec le destin. Trop souvent confondue avec le dramatique, la tragédie grecque est plutôt soutenue par une conscience de la fatalité et de ses aspects, emportant avec elle la vie des héros souvent confrontés aux identités divines, soit les dieux. L’un des meilleurs exemples est sans contredis le chef-d’œuvre de Sophocle, ‘’Œdipe Roi’’, ayant brillement traversé le tempspuisque conçu plusieurs années avant Jésus-Christ selon les rares preuves palpables à ce jour. Cette pièce théâtrale regorge en effet d’éléments nourrissant les sources du tragique, qui sont principalement l’hybris et la fatalité.

En premier lieu, l’hybris constitue sans l’ombre d’un doute une très importante source du tragique du fait qu’Œdipe, inconsciemment, court vers sapropre perte et ce, malgré lui. Certains aspects de lui dans sa façon d’agir, de raisonner et d’interagir avec autrui font de lui le véritable ennemi du peuple et par le fait même, de lui-même. Sa curiosité et son intelligence, que l’on pourrait considérer à coup sûr comme de grandes qualités, lui jouent cependant de mauvais tours à un moment critique de sa vie. Voulant coûte que coûte que tous lessecrets soient percés afin de connaître absolument toute la vérité, il développe une sorte d’obsession maladive qui le mènera tout droit dans le gouffre. L’extrait suivant prit dans le texte prouve les premières caractéristiques du roi qui le mènent à sa perte : C’est en effet ces traits de caractère qui amorceront le début de la fin, comme le pense aussi Colette Astier, auteure de ‘’Le Mythed’Œdipe’’ : >. De plus, cette intelligence et cette curiosité l’amène à développer une volonté de fer, une détermination, un désir farouche et incontrôlable d’aller jusqu’au bout de ses idées, qui fait aussi partie intégrante de son hybris. Même en étant tout à fait conscient qu’il serait préférable de ne pas savoir, après de multiples avertissements du peuple et de ses proches, il persiste sans jamaisrebrousser chemin à découvrir tout ce qu’il pourrait ignorer sur son existence et ses origines. Cette facette de lui, de manière évidente, le plonge tête première dans l’océan de la vérité interdite, celle qu’il souhaitera ne jamais avoir connue. Le passage qui suit le démontre dans toute sa rébellion, passionné et horriblement déterminé à explorer les tabous régnant dans sa famille, peu importeles conséquences qui en découleront : Finalement, cette détermination qui pousse le roi Œdipe à la découverte de tous les mystères, le dirige à agir de façon impulsive, avec une spontanéité que l’on retrouve dans ses gestes et ses paroles qui est aussi l’une des causes de sa propre condamnation. Un exemple de cela est bien sûr le fait qu’après avoir tout découvert sur sa vie et ses pêchésinvolontaire, il décide de s’enlever la vue. Le peuple en est stupéfié : . Nul besoin de mentionner que de volontairement se priver soi-même d’un sens aussi important à l’être humain que la vue est de littéralement se couper du monde, de la puissance de la vision, et donc de courir à sa perte. Toutes ces caractéristiques que possède Œdipe et constituant son hybris sont immanquablement une source dutragique car, après tout, le roi a finalement une grande part de responsabilité dans le sort qui l’afflige. Cependant, même en étant largement responsable de ce qui lui arrive, Œdipe devra subir une effroyable malédiction.

D’autre part, la fatalité est elle aussi une source non négligeable du tragique, caractérisée comme étant une force surnaturelle qui prédétermine un destin...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le père goriot
  • Le pere goriot
  • Le père goriot
  • Le père goriot
  • Le père goriot
  • Le père goriot
  • Le pere goriot
  • père goriot

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !