Le paresseux

Pages: 11 (2713 mots) Publié le: 12 janvier 2011
Définition
La poésie est un genre littéraire très ancien aux formes variées, écrites généralement en vers (il existe cependant des poèmes en prose), dans lequel l’importance dominante est accordée à la forme, c’est-à-dire au signifiant. La poésie est un art du langage qui fait une utilisation maximale des ressources de la langue. Elle reste cependant difficile définir même en ayant recours àl’étymologie ; « poésie » vient du mot « poiêsis » qui en Grec antique signifiait tout type de création, manuelle ou intellectuelle, bien qu’Aristote dans la « Poétique » en réduit l’usage à la représentation du réel (ou mimésis) obtenue par des moyens langagiers spécifiques : les vers .
1-EVOLUTION DE LA POESIE A TRAVERS LES SIECLES
A- Du Moyen Age Au 16e siècle
Dans l’histoire de la poésie, leMoyen Age se divise en deux époques : la ménestrandie et la rhétorique, qui correspondent, dans l’histoire de la langue, à l'ancien français   caractérisé par la déclinaison à deux cas (cas sujet, cas régime. Voir introduction) , et au moyen français,  qui est dépourvu de flexions et tend par la construction à se rapprocher du français moderne. Au temps de la ménestrandie, poésie et musique sontmêlées, c’est-à-dire que le trouvère est doublé d’un musicien, en dehors du genre purement narratif ou didactique, et il a généralement pour interprète le jongleur qui chante ou récite en public.
Les rhétoriqueurs écrivent directement pour le lecteur; notons que rhétorique alors signifiait poétique; les arts de Rhétorique sont des Arts d’écrire en vers comprenant traité de versification etpoétrie, c’est-à-dire mythologie et accessoires de style. La Rhétorique commence avec Guillaume de Machaut, le dernier poète du Moyen Age, qui fut également compositeur de musique, et Eustache Deschamps qui écrivit L’Art de dictier et de fere chançons. Dès cette époque, les manuscrits se multiplient; un grand nombre de personnes qui savaient écouter apprirent à lire, même si leur mémoire devaits’affaiblir quelque peu par manque d’exercice, et l’intermédiaire ne fut plus le récitant, mais le copiste .
La Pléiade est un groupe de sept poètes français du xvie siècle rassemblés autour de Pierre de Ronsard et Joachim du Bellay . Ce mouvement littéraire est d’abord nommé la « Brigade »1. Le souci majeur de la Brigade, élevée sous l'égide de l'helléniste Jean Dorat, est de faire reculer le « MonstreIgnorance » par la diffusion de la culture antique. Le nom de « Pléiade » est emprunté à sept autres poètes d’Alexandrie qui avaient choisi, au iiie siècle, le nom de cette constellation pour se distinguer. À la Renaissance, sept poètes se regroupèrent sous le même nom. Outre Pierre de Ronsard, la Pléiade regroupe alors : Joachim du Bellay, Jacques Pelletier du Mans, Rémy Belleau, Antoine deBaïf, Pontus de Tyard et Étienne Jodelle. À la mort de Jacques Pelletier du Mans, Jean Dorat le remplacera au sein de la Pléiade. Ce n'est qu'en 1556 que Ronsard choisit le mot « Pléiade » pour désigner ce groupe. Cette appellation sera adoptée par la postérité2.
Les idées de la Pléiade sont rassemblées dans un manifeste, Défense et illustration de la langue française, publié en avril 1549 sous la signaturede Joachim Du Bellay. Son contenu vise à mener une réflexion sur les moyens d’enrichir la langue française par des emprunts, la fabrication de néologismes, le rappel de mots disparus, etc.
Les membres de la Pléiade entrent dans une logique de rupture avec leurs prédécesseurs, ils rompent avec la poésie médiévale et cherchent à exercer leur art en français (« la poésie doit parler la langue dupoète »3). Ils constatent cependant que la langue française est pauvre et non adaptée à l’expression poétique et décident de l’enrichir par la création de néologismes issus du latin, du grec et des langues régionales. Ils imposent l’alexandrin, l’ode et le sonnet comme des formes poétiques majeures et abordent les quatre principaux thèmes de la poésie élégiaque : l’amour, la mort, la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le paresseux
  • Le paresseux
  • Le paresseux
  • Le paresseux
  • Le paresseux
  • Le paresseux
  • Le paresseux
  • Paresseu

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !