Le passage du Styx - Patinir

Pages: 17 (4016 mots) Publié le: 21 janvier 2015
Le Passage du Styx – Joachim Patinir

Joachim PATENIER ou PATINIR, est un artiste qui signait indifféremment de ces deux noms, en variant ainsi leur orthographe. Les renseignements biographiques que l'on possède sur ce peintre se réduisent malheureusement à peu de chose et ils ne répondent nullement à l'importance que, par ses œuvres, il prend dans l'histoire de l'art. Ce qui rend plusregrettable encore la pénurie de ces informations, c'est que celles données par son plus ancien biographe, Carel van Mander, sont plutôt de nature à nous égarer qu'à éclairer la vie et le caractère de Patinir. En effet, Van Mander le dépeint comme un homme vulgaire, ivrogne, brutal, vivant dans le désordre, dépensant dans les cabarets le fruit de son travail, et ne reprenant ses pinceaux qu'après avoirdépensé son dernier sou.
Tout ceci est inexact et sans fondement ; la biographie de Van Mander semble se rapporter à un homonyme inscrit, en 1535, dans la corporation de Saint-Luc d'Anvers, c'est-à-dire plus de dix ans après la mort de notre peintre. Le récit de Van Mander est donc à rejeter ; les seuls points qui soient à retenir, c'est que déjà du vivant de Patenier ses panneaux étaient trèsrecherchés, se vendaient bien et se sont répandus dans les pays les plus divers, et que Albert Durer, lors de son séjour à Anvers, dessina le portrait de Joachim Patinir.
On ignore la date de sa naissance que, très probablement, il faut placer vers 1480. Van Mander le fait naître à Dinant. Selon d'autres auteurs, il serait né à Bouvignes, petite ville du comté de Namur, dans le voisinage immédiat deDinant ce qui est plus probable.
Le premier renseignement certain que l'on possède sur Patenier, c'est son inscription comme franc-maître à la gilde anversoise de Saint-Luc, en 1515, où il s’installe avec sa première femme. On sait également qu’il se remariera une seconde fois grâce au carnet de Voyage de Dürer indiquant qu’il a été invité à la célébration de celui-ci.
Autre certitude, Patinirmeurt assez jeune, en 1524 à Anvers, cette information nous étant livré par un document de cette année indiquant que Jeanne Nuyts, son épouse, est mentionnée comme veuve.
En revanche, on ne sait pas quelle a été la formation artistique de Patinir, mais quels que soient les renseignements que les recherches et le hasard peuvent nous réserver, les œuvres de Patinir suffisent à elles seules, à luiassurer une place à part dans l'histoire de la peinture.
Le passage du Styx est l’une de ses œuvres remarquables. Elle peut sans doute être considéré, avec L'Incendie de Sodome, comme une des œuvres les plus tragiques de Patinir mais dans un climat paradoxalement peu dramatique. On ne possède presque pas d’informations sur l’exécution de l’œuvre, ni son contexte de production, ni quel est soncommanditaire. Elle apparaît la première fois en 1636 dans un inventaire de la collection Alcazar à Madrid et on pourrait supposé qu’elle avait été acquise par le fils de Charles Quint, Philippe II.
Patinir comme beaucoup de peintres flamands du XVe siècle peint uniquement des sujets religieux, et c’est notamment le cas ici avec le Passage du Styx, évoquant le passage de la vie à la mort. Le salut del’âme est une préoccupation universelle du monde médiéval, et Joachim Patinir traite ici ce thème de façon très personnelle et surprenante. La tradition médiévale regorge de représentations du jugement des âmes, du purgatoire. On peut donc se demander en quoi cette représentation du passage de la vie à la mort, exécutée par Joachim Patinir dans cette œuvre, diffère-t-elle de la tradition médiévaleet des autres primitifs flamands ?
En effet, cette œuvre, tout en empruntant à la tradition médiévale possède déjà des caractéristiques des compositions que l’on pourra trouver à la Renaissance. La différence résulte également d’une particularité de la représentation du thème lui-même qui fusionne une scène mythologique et un tableau religieux chrétien.
Enfin, cette mise en scène est...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • le passager
  • Le passager
  • Passager Le
  • Le passager
  • Le passage
  • La passager
  • le passager
  • Le passage

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !