le passager

368 mots 2 pages
Les auteurs qui écrivent de l’horreur qui nous fascine mêlent souvent les enfants à des situations effrayantes. La première fois qu’Étienne aborde le thème de l’enfance est lors de son premier cours où il analyse la nouvelle de Saki qui l’a ébranlé avec les élèves de sa classe. Il aborde premièrement, que bouleversé nos valeurs fondamentales est un moyen de créer l’horreur. Le lien qu’il fait avec la nouvelle est le fait que les valeurs mises à épreuve sont celles que nous nous faisons de l’enfance, c’est-à-dire la pureté de l’innocence.On ne peut se soumettre à croire que les enfants puissent être responsables volontairement d’atrocités. Ainsi, dans cette histoire c’est justement le contraire qu’y se passé, ce qu’y est terrifiant. L’idée que nous nous faisons d’un enfant est une forme d’idéal pure avant la corruption de l’âge adulte. Les enfants sont curieux de nature et sont prêts à aller loin pour satisfaire cette curiosité du mal. Les parents sont ceux qui empêchent justement les enfants de faire des bêtises en leur disant que s’est mal de cette façon les parents éveillent la curiosité de leurs enfants. Alors, ils essayent les choses interdites pour voir ce qui est mal. C’est là qu’ils peuvent devenir cruels en faisant leurs petites expériences qui s’arrêtent souvent aux démembrements d’une mouche ou d’une araignée. Les parents finissent par les arrêtés en découvrant leurs jeux et les encadre mieux ainsi les enfants deviennent des adultes responsables. Le côté pur des enfants est causé par le fait qu’ils n’ont pas le temps de se rende loin dans leurs jeux cruels. Cependant, les enfants dans les histoires d’horreur se rendent plus loin que les autres ce qui est effrayant. Ils nous montrent ce qu’on aurait pu être ou ce qu’on est. Les psychopathes, maniaques ou tueur en série sont des personnes qui reprennent leurs jeux là ou ils l’avaient laissé, leur curiosité d’enfance n’a pas été satisfaite à cause de leurs parents, alors rendu adultes et libres ils vont plus

en relation

  • Passager Le
    5454 mots | 22 pages
  • Le passager
    361 mots | 2 pages
  • le passager
    262 mots | 2 pages
  • Le Passager
    757 mots | 4 pages
  • Le passager
    332 mots | 2 pages
  • La passager
    2125 mots | 9 pages
  • Le passager
    277 mots | 2 pages
  • le passager
    610 mots | 3 pages
  • Le passage
    952 mots | 4 pages
  • le passager
    325 mots | 2 pages