Le pianniste exposé

Pages: 5 (1073 mots) Publié le: 4 janvier 2015

Annelies Marie Frank, plus connue sous le nom d'Anne frank est né le 12 juin 1929 à Frackfurt, et morte en 1945 (fevrier-mars) à causse du Typhus* dans le camps de concentration de Burgen-Belsen

*Typhus: Maladie attrapé du au microbe des rougeur dans les camp de concentration


La famille frank est composé:
Du père Otto Heinrich Frank, banquier, né le 12 mai 1889 et mort le 19 août 1980à l'âge de 91 ans.

De la mère Edith Holländer Frank, mère au foyer, né le 16 janvier 1900 et morte le 6 janvier 1945 à l'âge de 44 ans

Margot Betti Frank, né le 16 février 1926 et mort en 1945 fin février


Anne Frank raconte son histoire du 12 juin 1942 au 1er août 1944. Le jour de son
anniversaire, elle reçoit comme cadeau son journal qu’elle commence. Au début elle
décrit sescamarades de classe, sa fête d’anniversaire et ses étranges sensations
d’écrire un journal à qui elle va se confier comme à l’amie qu’elle n’a pas eut et
qu’elle appellera Kitty. « Je vais pouvoir, j’espère, te confier toutes sortes de choses, comme je n’ai encore pu le faire à personne, et j’espère que tu me seras d’un grand soutien. » (12 juin 1942). Elle décide alors de raconter sa vie et cellede sa famille et de son exile d’Allemagne d’où ils étaient originaires, pour échapper à Hitler et ses persécutions au peuple juif pendant la deuxième guerre mondiale. Au début elle menait une vie normale et racontait comment elle tombe amoureuse de Peter Schiff et la fin de son année scolaire. Peut après elle écrit comment ils se son trouvés en situation de clandestinité après que sa sœur Margotreçut une convocation de la S.S ; Comment ils ont du abandonner leur maison et avec l’aide d’amis ils ont pu aménager dans une cachette arrangée d’avance ( l’Annexe) se trouvant dans le bureau de son père et qui allait être partagé avec les époux Van Pels et leur fils Peter ; comment les amis de son père ont été d’une aide et d’une solidarité pour les sauvés et les maintenir en contacte avec lemonde extérieur.

Elle connaît la difficulté de cohabitation de l’Annexe entre les deux familles même si
des liens de solidarité et d’amitié les rapprochent et deviennent indispensables à leur
survie en gardant toujours les règles de la convivialité crée par le groupe. Elle se
sent très différente de sa sœur qui est à ses yeux un idéal de perfection toujours plus
proche de sa mère quiest incapable de comprendre ses inspirations et ses émotions
mais il y a aussi de grands moments de complicité et de rapprochement entre elles .
« En rouvrant mon journal après un an et demi, je suis très étonnée de voir à quel point j’étais une vrai godiche…Mes sautes d’humeur, mes jugements sur Margot, Maman et papa, je les comprends aussi parfaitement que si je les avait écrits hier…J’aivraiment honte… » (22 janvier 1944) .

Elle écrit tous les détails de la vie quotidienne à l’intérieur et élargit son champ de
vision en s’instruisant, en s’informant sur les événements du dehors : les
bombardements, les souffrances, les malheurs, de même que la politique des autres
pays. Deux aspects apparaissant bien marqué dans le journal. De façon naturelle et
spontanée nous faitconnaître une personne qui parfois désarmée, profondément
découragée ne perd pas pour autant ni ses espoirs, ni son esprit combatif qu’elle
retrouve auprès de son père, remarquant et jugent les petites manies et les
faiblesses de chacun qu’elle ironise et critique.

Elle nous montre ses moments de panique suite à de terribles bombardements ou sa
colère par la difficulté de vivre enfermé etsous la menace d’être découverts. Pendant
tout le long de son récit, on connaît ses moments de souffrances, ses souvenirs, ses
conflits et ses crises de colère, ainsi que les moments de tendresse, chagrin et
d’amour qu’elle a partagé avec Peter son amoureux avec qui malgré les ennuis elle
trouva le bonheur et la complicité, même si au début elle cachait ses sentiments,
mais ils vécurent...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Piannist
  • Novencento pianniste
  • Présentation du film le pianniste pour HDA
  • Expose
  • Exposer
  • Exposé
  • Expose
  • exposé

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !