Le progrès de la connaissance condamne-t-il la religion à disparaître

1391 mots 6 pages
Depuis l'antiquité, l'homme a toujours tenté d'expliquer certains phénomènes, tel que la création du monde. Cependant, on peut difficilement oublier que les autorités religieuses ont régulièrement cherchées à entraver le progrès de la connaissance. Elles continuent d'ailleurs de le faire aujourd'hui. Mais, quel sens prend le mot religion de nos jours. La religion peut être comprise comme une manière de vivre et une recherche de réponses aux questions les plus profondes de l’humanité, en ce sens elle se rapporte à la philosophie. Mais elle peut aussi être vue comme ce qu’il y a de plus contraire à la raison et jugée synonyme de superstition. Elle peut être personnelle ou communautaire, privée ou publique, liée à la politique ou vouloir s’en affranchir. Elle peut aussi se reconnaître dans la définition et la pratique d’un culte, d’un enseignement, d’exercices spirituels et de comportements en société. Donc la religion est une notion complexe, que l'on peut définir de plusieurs manières .Ce que l'on peut cependant affirmer, c'est que la religion ne se complète pas bien avec le progrès de la connaissance, bien qu'ils ne soient pas incompatibles. De plus le progrès de la connaissance ne cesse de se développer, au point que de grandes découvertes sont faites en très peu de temps. Alors, puisqu'ils cohabitent mal, on peut se demander si le progrès de la connaissance condamne la religion à disparaître. Tout d'abord, nous verrons dans la première partie que la religion n'est pas condamné à disparaître, car le progrès de la connaissance a des limites, et que la religion a une utilité pour les population notamment. Cependant, nous verrons dans une deuxième partie que le progrès de la connaissance contribue à une certaine disparition progressive de la religion, avec le développement de la pensée rationnelle, et la disparition du besoin que les hommes avaient de se placer dans un système de croyances.

Tout d'abord, le religion n'est pas

en relation

  • STAGE JULES
    2330 mots | 10 pages
  • Nait-on homme ou le devient on ?
    866 mots | 4 pages
  • Histoire économique
    9853 mots | 40 pages
  • Quelles sont les similitudes et les différences, autant sur le plan matériel et institutionnel qu'en termes de dispositions individuelles entre la vocation du savant et du politique ?
    1389 mots | 6 pages
  • La science est-elle athée au xixe siècle 
    3244 mots | 13 pages
  • Programme de philo
    3164 mots | 13 pages
  • Les lumières
    1309 mots | 6 pages
  • Histoire
    3955 mots | 16 pages
  • Corrigé
    22803 mots | 92 pages
  • Les philosophes des lumières
    6324 mots | 26 pages