Le realisme et le naturalisme

1558 mots 7 pages
Les caractéristiques générales des deux mouvements Le réalisme Le réalisme est un courant artistique apparu en Europe dans la seconde moitié du XIXe siècle (plus exactement entre 1850 et 1890), notamment en France et en Grande-Bretagne. Formé sur le mot " réel ". Il se caractérise par la volonté de certains peintres et romanciers de représenter la réalité sans la modifier, à retracer la réalité telle qu'elle est, notamment par une documentation des auteurs du sujet traité, sans embellissement. Il choisit ses sujets et les personnages dans la classe moyenne ou populaire. Il s'oppose ainsi au lyrisme et à « l’idéalisme » romantique suite au développement de la classe ouvrière. Ils dénoncent les injustices sociales et économiques.
Il prend la forme d’un roman « objectif » à la 3° personne, la seule subjectivité étant celle du personnage à travers qui on voit. Ses intrigues sont tirées de faits divers (Mme Bovary). Les auteurs recherchent un langage approprié à chaque personnage et à son milieu, et ont l’amour du « fait vrai ».
La Révolution de 1848 marque l’aboutissement des rêves romantiques mais aussi le rappel des dures réalités sociales. Tout d’abord utilisé dans un sens péjoratif et polémique (œuvres jugées vulgaires). Aujourd’hui appliqué à tous les romanciers qui cherchaient à représenter les mœurs de leur temps (Balzac). Il s'étendra ensuite de l'Europe et à l'Amérique, où il disparaîtra dans les années 1930.
Le courant fut baptisé par le peintre Courbet en 1855 : il donne ce nom à une exposition où l’art s’intéresse à tous les aspects, même prosaïques, de la vie. La volonté du réalisme est de s’inspirer de faits divers et de les décrire dans la réalité la plus concrète.
La description est alors le mode d'expression privilégié du romancier réaliste : elle permet tout à la fois de « faire voir » et d'ancrer l'histoire dans la réalité.

Les thèmes le plus souvent abordés dans le réalisme sont :
-Le travail des salariés
-Les

en relation

  • le naturalisme et le réalisme
    1525 mots | 7 pages
  • réalisme et naturalisme
    1906 mots | 8 pages
  • Naturalisme et réalisme
    579 mots | 3 pages
  • Realisme et naturalisme
    740 mots | 3 pages
  • Réalisme et naturalisme
    735 mots | 3 pages
  • Naturalisme et réalisme
    519 mots | 3 pages
  • Réalisme - Naturalisme
    336 mots | 2 pages
  • Du réalisme au naturalisme
    736 mots | 3 pages
  • Réalisme et Naturalisme
    2000 mots | 8 pages
  • Réalisme et naturalisme
    1439 mots | 6 pages