Le Roman Personnel

895 mots 4 pages
Le roman personnel

Au XIXème siècle le roman se renouvelle grâce à cette réflexion sur le moi. L'écrivain décide de proposer des formations d'individus, le roman d'apprentissage, d'artiste. Emergence à construire d'un individu parfois "je" lambda ou "je" d'artiste.
Met en scène des problèmes évoqués, dont l'expérience post-révolutionnaire et régimes politiques dans lesquels les artistes ne se reconnaissent pas -> mal du siècle.
Roman du retrait du monde, du dépit et mélancolie.

Roman personnel

Relation d'une partie de vie (généralement crise de jeunesse) souvent à la 1ere pers du singulier. Frontière entre roman et l'autobiographie. Comment les distinguer ? Pour le roman il y a une différence entre le nom du personnage et de l'auteur. Même si les auteurs transposent leurs expériences intimes. Ex : René, Chateaubriand Confession d'un enfant du siècle, Musset L'enfant, Jules Vallès
Le roman personnel construit comme une oeuvre, écrit pour être donnée au public. Cela produit parfois un désordre dans le champ littéraire (liaison Adèle Hugo et St-Beuve).
A la déconstruction du personnage, l'écrivain se crée lui-même.

L'individu en crise.
Un jeune homme mis en scène, épreuve déterminante, ou il apprend à contenir ses émotions débordantes. Ce n'est pas une épopée. Concentration sur un individu unique, de l'origine révolutionnaire. Séparation vie civile et l'Etat, autonomie légitime de la vie privée, les individus sont égaux et libres de droits. On existe en tant qu'individu.
Roman personnel individualité ne veut pas dire normalité. Les personnages peuvent être excentriques. Ce n'est pas un individu type qui est mis en scène. Enquête sur la conscience de soi. René "raconte les sentiments secrets de son âme". Attirance vers sa sœur. Cela n'est pas une normalité exemplaire.
Rapport nouveau à la vérité, mise en scène de la singularité de l'individu qui a pris de la valeur à la révolution.
Le paradoxe : roman personnel est le

en relation

  • Début de roman personnel
    595 mots | 3 pages
  • Dans quelle mesure le personnage de roman donne-t-il au lecteur un accès privilégié à la connaissance du cœur humain ? vous répondrez à cette question en vous appuyant sur les textes proposés et vos connaissances personnelles.
    2585 mots | 11 pages
  • Le personnage du roman
    628 mots | 3 pages
  • gires
    1247 mots | 5 pages
  • opendocument
    1589 mots | 7 pages
  • analyse atala rene
    554 mots | 3 pages
  • Le roman et ses personnages
    952 mots | 4 pages
  • Dissert
    1048 mots | 5 pages
  • La tache du romancier
    431 mots | 2 pages
  • Personnage de Roman
    2279 mots | 10 pages