Le roman

2772 mots 12 pages
Dissertation : Le roman
Intro : Comme le disait Marthe Robert : « Le roman se distingue de tous les autres genres littéraires, et peut-être de tous les autres arts, par son aptitude non pas à reproduire la réalité, comme il est reçu de le penser, mais à remuer la vie pour lui recréer sans cesse de nouvelles conditions et en redistribuer les éléments ». Ainsi « Un bon roman nous fait réfléchir sur nous-même et le monde qui nous entoure. ». Partagez-vous cette conception du roman ? En premier lieu nous allons tenter de définir ce qu’est un bon roman et en second lieu nous essayerons de définir la fonction, la réalité de notre être et de notre monde quotidien.
I. Un bon roman? Tentative de définition
Qu’est-ce que le roman ? Par rapport aux autres genres ?
Nous allons à présent tenter de définir ce qu’est le roman et ce qui le différencie des autres genres.
Le roman connaît deux périodes dominantes. D'abord, aux XIIIe et XIVe siècles, on assiste à l'extraordinaire épanouissement du roman courtois qui narre les aventures des chevaliers du roi Arthur partant à la conquête du Graal ou de leur dame (Lancelot et la reine Guenièvre, Tristan et Iseut), cependant que Le Roman de Renart évoque cet accomplissement sur un mode burlesque. Ensuite, c'est au XVIIIe siècle qu'a lieu la lente gestation du roman réaliste en Angleterre, puis en France dans la première moitié du XIXe siècle, où le roman s'impose peu à peu comme le genre littéraire majeur. Cet engouement pour le roman vient du fait que c’est tout d'abord un récit fictionnel et une œuvre narrative en prose, donc facilement accessible à tous. C’est un récit D’imagination : il est différent en cela des biographies, des récits documentaires… La particularité du roman, par rapport aux autres genres narratifs, est de ne pas être marquée par son contenu. Le roman se distingue, par rapport à d’autres fictions narratives, par sa longueur (on peut aussi l’opposer à la nouvelle) et par sa vraisemblance (il se différencie

en relation

  • Le roman
    683 mots | 3 pages
  • Roman
    2311 mots | 10 pages
  • Le roman
    2375 mots | 10 pages
  • Le roman
    1105 mots | 5 pages
  • Le roman
    501 mots | 3 pages
  • Le roman
    1164 mots | 5 pages
  • Roman
    687 mots | 3 pages
  • Le roman
    1702 mots | 7 pages
  • Le roman
    2314 mots | 10 pages
  • Le roman
    4291 mots | 18 pages