Le sarcophage d'haghia triada

Pages: 17 (4007 mots) Publié le: 10 octobre 2012
LE SARCOPHAGE D'HAGHIA TRIADA

PROBLEMATIQUE : L’apport de l’art à la compréhension de la religion minoenne.

I. Un sarcophage comme pièce maîtresse de la peinture murale crétoise
1) La peinture minoenne, un art palatial et nobiliaire
2) Des caractéristiques indigènes et des inspirations venues d’Orient
3) Description des scènes du sarcophage, un premier pas vers le thème récurrent de lareligion

II. La religion crétoise, de l’ombre à la lumière grâce au larnax d’Haghia Triada
1) Les rituels et leur rôle
2) Les symboles et leur signification
3) Le divin du monde crétois

CONCLUSION







INTRO

La civilisation crétoise, dite également minoenne en référence au légendaire roi Minos, s’est développée dans l’île de Crète entre 2800 et 1100 av. J.-C. Par sasituation géographique privilégiée, à la croisée d’importantes routes commerciales, l’île a été le berceau de la première grande culture méditerranéenne. En effet, la Crète minoenne était une société stratifiée, disposant de l’écriture (en premier lieu le Linéaire A), dotée d’une bonne organisation administrative et d’une puissante marine commerciale.
A partir de l’époque dite palatiale (coïncidant avecla période du minoen moyen, à partir de 2000), se fait ressentir l’expression architecturale d’un changement politique interne, réalisé de manière pacifique et ordonné. Le goût pour le luxe et le sens visuel très développé de la société minoenne transcendent alors dans la décoration des grandes constructions.
C’est en tout cas ce que l’on a pu constater dans les vestiges de plusieurs sites telsque les palais de Cnossos et Phaistos ou encore la villa d’Haghia Triada, qui nous concerne ici.

Située à 3km de Phaitos, au sud de l’île, cette villa est ainsi nommée en raison de sa proximité avec l’église de la Sainte Trinité (Haghia Triada est la transcription de Sainte Trinité en grec). On y a retrouvé un échantillonnage assez complet d’un riche environnement palatial : des fragments defresques, des vases en pierre décorés de scènes en relief, des lingots de cuivre ainsi que plusieurs tablettes d’argile inscrites en linéaire A.
Mais la découverte la plus fascinante a été réalisée au nord-est de la villa, dans une nécropole néo-palatiale comprenant deux tombes tholos. En effet, outre différents artefacts cultuels, dans une des chambres funéraires, a été mis au jour un sarcophage.Son intérêt vient du fait que l’ornementation de chacune de ses faces est en grande partie dans un état de conservation assez impressionnant et nous permet de mieux appréhender encore la peinture et la religion minoenne.

Pour le présenter rapidement, ce larnax a été découvert en juin 1903 par Roberto Paribeni. Il est en pierre calcaire et recouvert de stuc (que l’on retrouve plus fréquemmentsur les fresques murales dans le contexte palatial). Il mesure 1,38 de long par 45 cm de large et dispose d’une hauteur de 90cm. Malgré ces dimensions qui peuvent nous sembler dérisoires pour un sarcophage, c’est tout de même l’un des plus grands découverts en Crète. On l’a daté des environs de 1400 av. notre ère et est actuellement conservé au Musée d’Héraklion en Crète. Comme dit précédemment,chacun de ses côtés est décoré, toujours par une scène de rituel différente. Des motifs ornementaux figurent sur les pieds du sarcophage et encadrent toutes les scènes.

Pièce maîtresse de l’art crétois, j’ai choisis une problématique permettant de le replacer dans un contexte d’apport de connaissances dans un domaine encore sombre : la religion. Donc voilà ma problématique : L’apport de l’art àla compréhension de la religion minoenne.
Deux grandes parties viennent développer mon étude : la première portera l’art pictural crétois en utilisant le sarcophage comme noyau et la seconde viendra expliciter les savoirs actuels sur la religion indigène acquis notamment grâce à l’analyse des scènes du larnax d’Haghia Triada.








I. Un sarcophage comme pièce maîtresse de la peinture...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • sarcophage
  • Sarcophages
  • pilleurs de sarcophages 
  • Les pilleurs de sarcophages
  • Les pilleurs de sarcophages
  • Pilleurs de sarcophages
  • Les pilleurs de sarcophage
  • Les pilleurs de sarcophages

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !