le scaphandre et le papillon

Pages: 12 (2935 mots) Publié le: 30 décembre 2014
Prologue : l’auteur nous raconte ses premiers moments dans son L.I.S. (L.I.S.= locked-in syndrome = Syndrome d'enfermement). Il décrit les souvenirs de ses proches, sa paralysie et sa paupière gauche qui peut bouger, la journée type dans la chambre 119 à l’Hôpital maritime de Berck. Seul son esprit peut « bouger » car son corps est totalement paralysé. Il raconte le moment où l’infirmière vientle réveiller : il est 7 heures du matin.
Le fauteuil : Il n’a jamais vu autant de blouses blanches et ne comprend pas encore le lien entre lui et un fauteuil roulant. Plus tard dans le chapitre, il comprend qu’il est « handicapé ». Il demande ensuite à une « blouse blanche » de lui allumer la télé pour regarder Des chiffres et des lettres.
La prière :à Berck, ils ne sont que 2 ayant un L.I.S.J.D peut pivoter la tête. Il espère pouvoir récupérer une alimentation plus normale pour manger sans une sonde gastrique et pense qu’à long terme il pourra reparler. Il raconte que les parties de son corps sont dédiées à toutes sortes de culte (l'œil droit à un marabout camerounais par exemple).
Le bain : A 8h30 la kiné Brigitte vient faire bouger ses bras et ses jambes gagnés par l’ankylose. Il aperdu 30kg en 20 semaines. Il peut désormais faire pivoter sa tête à 90°.
La séance de kiné se termine par un massage facial. Il prend un bain par semaine. A 10h30 il doit se diriger vers la salle de rééducation.
L’alphabet : Son alphabet est E S A R I N T U L O M D P C F B V H G J Q Z Y X K W, ce qui est en fait l'ordre des lettres de la plus courante à la moins courante en français. On luilit l’alphabet et lorsqu’il entend la lettre il cligne de l’œil gauche.
L’impératrice : Il nous informe que l’impératrice Eugénie, femme de Napoléon III, était la marraine de l’établissement. Et il nous parle de la galerie de l’Hôpital Berck. Il y a eu une visite impériale le 4 mai 1864. L’auteur s’imagine aux côtés d’Eugénie. Un jour il voit un reflet qu’il trouve moche : bouche tordue, nezaccidenté, cheveux en bataille, et ensuite il comprend que cet homme c’est en fait lui. Il se rend compte qu’il est handicapé mais aussi moche.
Cinecita : c’est en fait une région imaginaire, inventée par l’auteur, de l’hôpital maritime de Berck. Berck se situe dans le Pas de Calais. L’hôpital a été créé sous le second empire. J.D. est dans le pavillon Sorel. Il découvre un coin de l’hôpital où l’onpeut voir un phare, l’auteur nomme ce coin Cinecita.
Les touristes : J.D. nous dit que l’hôpital a abandonné ses fonctions pédiatriques pour s’occuper des misères de l’âge. Il y a vingt comateux dans l’hôpital, des vieillards en déshérence et on y trouve quelques obèses. Les touristes sont ceux qui ne restent pas longtemps dans l’hôpital, qui viennent juste pour réparer leurs membres brisés,comme les sportifs, les accidentés de la route, etc. Pour lui la salle de kiné est le meilleur poste d’observation des patients qui suivent une rééducation, il nous décrit certaines de ces personnes. Et toutes les personnes détournent leur regard lorsque J.D. les regarde.
Le saucisson : Ses essais alimentaires ne sont pas des réussites car un peu de yaourt s’est égaré dans ses voies respiratoires. Saseule façon de manger est une sonde reliée à l’estomac qui lui donne à « manger » une substance brunâtre pour son apport en calories journalier. Il pense que lui il cultive l’art des souvenirs. Ensuite il nous raconte comment il se remémore des souvenirs en se servant d’une image : en faisant la cuisine (« si je fais la cuisine, c’est toujours réussi », « selon mon humeur je m’offre une douzained’escargots », etc.). Le saucisson est un souvenir qui est ancré dans sa mémoire. La femme qui lui vendait les saucissons a aussi épousé son grand-père.
L’ange gardien : La femme qui a conçu l’alphabet qui permet à J.D. de communiquer est Sandrine, l’orthophoniste. Il dit que seules Sandrine et une psychologue arrivent à pratiquer son alphabet et que même si ses amis l’ont appris, ils ne le...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le scaphandre et le papillon
  • Le scaphandre et la papillon
  • Le scaphandre et le papillon
  • Le scaphandre et le papillon
  • Le scaphandre et le papillon
  • Scaphandre et papillon
  • Le scaphandre et le papillon
  • Le scaphandre et le papillon

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !