Le silence

Pages: 6 (1468 mots) Publié le: 14 décembre 2012
LE SILENCE

Qu’y a-t-il entre deux pensées ?
« Le silence de la présence »

Prêtez attention au silence qui se tient entre chaque mot.
Là, réside le cœur de cet exposé que j’ai souhaité exprimer en écrivant ces quelques lignes.

Dans l’absolu, le silence n’existe pas.
John Cage, compositeur et philosophe affirme en ces termes :

« Il n’existe pas de silence absolu ; il se produittoujours quelque chose qui émet un son ».

Chez l’homme, le silence semble être plutôt un processus mental réel : le fait d’être silencieux.
Si le silence n’existe pas alors admettons que l’environnement influence le mental.

Alfred de Musset a dit :

« La bouche garde le silence pour écouter parler le cœur »

Parler pour ne pas s’entendre, parler et ne pas s’écouter. C’est un fait desociété et chacun de nous pourrait s’y retrouver. Bavarder, déclarer et dégoiser mais ne plus écouter ni même entendre.

Dans notre univers profane, les efforts ne sont plus consentis. Les bruits ambiants suffisent à eux-mêmes. Ramdams et tapages en tout genre irritent nos sens et sont chaque jour plus néfastes.

Les sons s’entrechoquent sans aucune rythmique, ils nous agressent. Cette cacophonieannihile notre perception du monde et influence nos réactions.

C’est là notre existence au quotidien et nous nous sommes habitués….

La question qui se pose alors est la suivante : « quelle part pour le silence ? »

Je me remémore ces promenades à la campagne. A la montagne aussi, tout y est calme et sérénité, je perçois le bruit de mes pas….
Alors c’est ainsi, le silence est audible maisle contexte et l’environnement, eux, sont prépondérants.

Ici, dans le temple, j’écoute, je pense et je m’entends mais surtout, je peux espérer m’élever. C’est formidable, deux coups de maillet…. Silence, un troisième…. je sais où je suis.

Je ne suis pas surpris et mon esprit se prépare.

Mon cœur lui peut s’ouvrir et s’épanouir « pour écouter parler le cœur » a dit Monsieur de MUSSET, caril a raison, le cœur s’exprime, et parfois il chante.

Le jeune apprenti que je suis, a reçu pour premier devoir en loge, de garder le silence. Tout un symbole, riche de sens, car il me faut capter les énergies, recevoir les idées et me nourrir de mots et de sons.

C’est le temps sacré qui envahit mon corps puis mon âme peu à peu. Me voilà suspendu, vertical, comme un soupir sur la portée duseptentrion à la recherche de mon moi.
Certes, je ne suis pas seul et si je représente le silence avec mes F.°.A.°., chacun d’entre nos frères représente ici la note qu’il souhaite,
« Le monde entier n’est qu’harmonie et arithmétique » disait Pythagore.

Arriverai-je à me hisser d’avantage pour effleurer le spirituel et comprendre ce pourquoi je suis là ?

Seul, dans la chambre depréparation, la magie du silence opère. C’est une entrée en matière, les premiers pas vers une future renaissance peut-être.

Ainsi, les instructions morales et explications du grade d’Apprenti en parlent très clairement, je cite : « On a commencé par vous conduire dans un endroit sombre, écarté et solitaire, où vous vous êtes trouvé également séparé de ceux que vous veniez de quitter, que de ceux versqui vous portez vos désirs. On a voulu vous enseigner par là que c’est dans le silence, la retraite et le calme des sens, que le Sage se dépouille des passions, des préjugés et qu’il fait des pas assurés dans le sentier de la vertu et de la vérité ».

Le sage n’est-il pas la réalisation parfaite du moi ?
Le chemin de la sagesse est encore long mais la marche du silence a débuté.

Al’entrée du temple, le silence est rompu. Le cherchant affronte en aveugle les voyages qui le mèneront vers la lumière.

Dans cette situation, l’écoute est accrue et chaque mot prononcé par les officiants revêt un sens profond. L’impétrant persévère et médite sur les maximes qui le transporte à l’état de souffrant.

A cet égard, le cri du nourrisson à la naissance peut être interprété comme...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le silence
  • Silence
  • Le silence
  • Le silence
  • Le silence
  • le silence
  • Le silence
  • Le silence

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !