Le slam

449 mots 2 pages
Le slam est une discipline oratoire, née à Chicago dans les années 1980, qui se développe en France à partir de 1995 avec « Le Banquet », le premier album de Gérard Ansaloni, puis en 1998, avec les interventions et performances du poète Pilote Le Hot.
Cet art appartient à celui qui veut s’exprimer, occuper la scène, sans pour autant utiliser forcément faire des rimes, de la mémorisation, un format de texte, ou un thème.
Le slam peut être trouvé sous scène libre (appelé aussi micro ouvert), ou alors en tournois, ou quelques juges sont choisis dans le public.
Il est caractérisé pas l’absence d’accessoires ou de musiques, et il y a des règles de temps. La relation du public avec le slameur est importante, c’est lui qui entoure ce dernier, et qui apprécie ou non son slam. Le public peut même réagir pendant la prestation du slameur.
Par-delà la poésie, le slam est aussi une philosophie. C’est-à-dire qu’il a tout de même une morale à retirer de la totalité du poème.
Lors d’un tournois, les inscriptions sont ouvertes à tous et à toutes. Elles sont faites par le présentateur.
Règles : - Il n’y a pas de nombre maximal dans un groupe, la limite technique mise à part. - Il n’y a pas de décorations, sonores lumineuses ou vestimentaires. - Le temps de paroles est, au maximum, de 3 minutes. - Il doit y avoir un texte par passage sur scène - Le texte ne doit pas être une reprise mais une création personnelle

On peut tout autant dire, lire, chanter, murmurer, rapper ou gazouiller son slam, et même faire un mime.
L'occupation de la scène et le partage oral/corporel est ce qui compte le plus.

SON HISTOIRE

Le slam commence à se former en 1984 lorsqu’un poète, sociologue et ouvrier en bâtiment, Marc Smith, anime des soirées dans un bar à Chicago.

Mais c’est au Green Mill Cocktail Lounge, le 20 juillet 1986 que le slam naît vraiment.
Le spectacle, qui à l'origine s'appelait "Uptown Poetry Slam", était composé en trois temps : une partie musicale, une

en relation

  • Slam
    727 mots | 3 pages
  • Le slam
    484 mots | 2 pages
  • Slam
    554 mots | 3 pages
  • Slam
    383 mots | 2 pages
  • Slam
    540 mots | 3 pages
  • Slam
    514 mots | 3 pages
  • le slam
    1759 mots | 8 pages
  • le slam
    1517 mots | 7 pages
  • Slam
    916 mots | 4 pages
  • slam
    359 mots | 2 pages