Le suicide : accident du travail ? « ces drames dans l’entreprise sont ils l’expression d’un malaise au travail ou d’un mal vivre personnel ? »

13447 mots 54 pages
1 Introduction : le travail aujourd’hui, le suicide dans notre société.

Les cas de suicide liés au travail ne sont pas un phénomène nouveau ; les médecins du travail ont commencé à rapporter des faits vers les années 1990. Au cœur de l’actualité et des débats qui précédent les échéances électorales, prétexte à de nombreux ouvrages, conférences et autres documentaires télévisés, le suicide retient dramatiquement l’attention lorsque une fois encore, une fois de trop, une personne met volontairement fin à ses jours par excès de pressions professionnelles : France Télécom, La Poste, Renault, EDF, Pôle Emploi…«Travailler serait donc dangereux », voilà un constat pour le moins paradoxal car, si l’on en croit les enquêtes sociologiques, la plupart des Français associent le travail à leur bonheur de vivre.

Pour comprendre et dépasser cette contradiction apparente, il convient de regarder la manière dont le travail se transforme. On observe une série de tensions, de natures et de portées inégales, qui affectent notre manière de travailler. Ces tensions peuvent être lues comme le produit de mutations - nouvelle disposition économique et technologique - et de stratégies gestionnaires qui ont des conséquences comptables sur les flux internationaux de main d’œuvre, le marché de l’emploi, l’organisation des entreprises, les conditions de travail, et enfin sur l’organisation des temps personnels et sociaux qui rythment notre vie quotidienne. Ces risques psychosociaux au travail – stress, harcèlement, violences, suicides…- qui sont devenus récemment une préoccupation pour les pouvoirs publics, ne sont pas étrangers à ces évolutions. Les premiers symptômes pathologiques, tel que le « burn out », excès de fatigue, ont été diagnostiqués il y a plusieurs années déjà.
Cependant, tous les salariés ne sont pas concernés par les menaces les plus graves. Les tensions peuvent même dans certains cas être vécues très positivement ; c’est le cas chez des jeunes spécialistes de la

en relation

  • Travail droit et com france télécom
    8710 mots | 35 pages
  • Prévention des rps
    39132 mots | 157 pages
  • burn out et stress
    26093 mots | 105 pages
  • Vouloir être heureux
    40460 mots | 162 pages
  • Assistante marketing et administrative
    50683 mots | 203 pages
  • management interculturel
    45683 mots | 183 pages
  • Psychologie
    68277 mots | 274 pages
  • Guide Securite Travail
    73598 mots | 295 pages
  • Le vécu inconscient dans le choix amoureux
    13698 mots | 55 pages
  • Litterature francaise
    45858 mots | 184 pages