Le sujet la conception humaniste de l’homme est-elle encore tenable ?

2489 mots 10 pages
Le Sujet

La conception humaniste de l’homme est-elle encore tenable ?

Introduction générale

Comme la suite le montrera, le « sujet » c’est l’homme. C’est donc à propos de l’homme que nous allons consacrer notre réflexion. Le but de notre travail sera de mieux cerner ce qui fait la « condition humaine ».
Afin de traiter cette question nous essaierons de déterminer le « propre » de l’homme. Qu’est-ce qui caractérise l’homme en propre ? En quoi se distingue-t-il des autres vivants ? Et, après tout, s’en distingue-t-il vraiment, c’est à dire radicalement ? L’un des enjeux de notre travail sera de répondre à la question suivante : l’homme est-il un animal comme les autres ou se distingue-t-il de tous les autres animaux, au point qu’il serait « unique en son genre » ?
Le thème du « propre » de l’homme est aussi vieux que la philosophie elle-même, il hante les philosophes depuis toujours. L’homme appartient au genre animal, mais quel trait le définit en propre ? A vrai dire, les réponses sont nombreuses. J’en évoque quelques unes à titre d’exemple : animal doué de raison ; animal politique ; animal mortel ; animal métaphysique, etc. Chacune de ses définitions est intéressante et importante. Chacune mériterait un examen approfondi.
Pour ma part je retiendrai une autre définition : l’homme est l’animal libre. Ou, pour être plus précis, l’homme est l’animal doué de libre-arbitre. Cette définition, qui a une longue histoire, nous pouvons l’appeler humaniste. En d’autres termes, pour l’humanisme, c’est par le libre-arbitre que l’homme se distingue des autres animaux. Le libre-arbitre serait le « propre » de l’homme.
Cette conception de l’homme a joué un rôle central au cours de l’histoire, elle s’est même en un sens imposée. Reste que des philosophes se sont inscrits en faux contre cette thèse. Spinoza, Nietzsche et d’autres ont critiqué l’idée de libre-arbitre. Il faut aussi évoquer, ici, les noms de Copernic, Darwin et Freud. Ces derniers ont contribué par

en relation

  • Disserte
    32837 mots | 132 pages
  • Important D Finitions Espace Public
    8797 mots | 36 pages
  • Le problème du corps et de l'ésprit
    10763 mots | 44 pages
  • L'interculturalité
    12851 mots | 52 pages
  • INTRO 2016
    15814 mots | 64 pages
  • Philo Du Droit Complet
    27065 mots | 109 pages
  • la philosophie
    29044 mots | 117 pages
  • Cours
    21255 mots | 86 pages
  • Coucou
    56077 mots | 225 pages
  • Introduction à la philosophie
    38814 mots | 156 pages