Le théatre élisabéthain

Pages: 7 (1578 mots) Publié le: 4 février 2012
Le théâtre élisabéthain
Le théâtre élisabéthain désigne les pièces de théâtre écrites et interprétées en Angleterre pendant le règne de la reine Élisabeth Ire (1558 - 1603). Il se prolongea jusqu'à la fermeture des théâtres, en septembre 1642, après la victoire des puritains. La période florissante de ce théâtre, qu'illustre brillamment l'œuvre de Shakespeare, s'étend de 1580 à 1630 environ.Les origines du théâtre élisabéthain
Influences et ruptures avec la religion
Une des origines du théâtre élisabéthain sont les mystères. Le mystère, du latin médiéval misterium (cérémonie), est un genre théâtral apparu au XVe siècle. Il se composait d'une succession de tableaux animés et dialogués écrits pour un public très large, mettant en œuvre des histoires et des légendes dontl'imagination et la croyance populaires s'étaient nourries. Le surnaturel et le réalisme s'y côtoyaient. La Passion du Christ était un de ses sujets traditionnels. Le théâtre sous Elisabeth 1ère va pourtant s'émanciper de la religion. En 1558, l'année de son accession, Elisabeth Ière interdit les pièces religieuses. Elle ne veut pas attiser les controverses et les guerres de religion qui ensanglantentl'Angleterre depuis quelques décennies.
Influences et ruptures les anciens
Au niveau théorique le théâtre anglais de la renaissance met en évidence une certaine liberté de composition par rapport aux anciens. La règle des 3 unités (unité d'action, de temps et de lieu) n'est plus forcement respectée. Le Doctor Faustus de Christopher Marlowe, par exemple, imbrique deux intrigues, l'une tragique,l'autre farcesque, qui n'ont qu'un lien ténu. S'il u a une influence antique c'est davantage celle des romains que celle des Grecs.
Le théâtre élisabéthain rompt également avec les règles bienséance. Le théâtre de Sénèque fascine les dramaturges élisabéthains. Sénèque représente librement le spectacle de l’horreur et de la cruauté (magie, meurtres d’enfants, cannibalisme…) Son théâtre regorge dedébordements sanglants spectaculaires, à l’image des divertissements du cirque romain où l’on avait le souci de dramatiser la violence.

Le monde du théâtre
Les théâtres : des édifices spécifiques et publics
À l'origine, les lieux scéniques publics étaient les églises pour les textes sacrés et le rituel, puis la rue pour les mystères, la place publique et les cours d'auberge pour les autresproductions : moralités, interludes, comédies.
Par ailleurs, les universités, les quatre écoles de droit de Londres, la cour, les châteaux et les résidences des grands seigneurs offraient aussi des lieux scéniques dans leurs chapelles, leurs halls ou leurs réfectoires. C'étaient là des représentations privées ; des comédiens, amateurs d'abord, puis, à mesure que se formèrent des troupes,professionnels, furent invités à y présenter des spectacles. Le premier théâtre public, appelé précisément The Theatre, fut construit en 1576, dans Shoreditch, au nord de Londres, hors de l'enceinte de la Cité, hostile au théâtre. Vers 1590 d'autres théâtres furent construits, au sud de la Tamise, toujours hors de l'enceinte de la Cité : le théâtre de la Rose, Le Cygne, la Fortune et le Globe, qui abritala troupe de Shakespeare dès 1598.
Le théâtre du Globe : le plus célèbre
Des gravures du XVIe siècle nous permettent d'imaginer une représentation au théâtre du Globe à Londres, à l'époque de Shakespeare. Une trompette annonce le début des représentations. Un drapeau est aussitôt hissé au sommet du théâtre, bâtiment de trois ou quatre étages, construit en demi-cercle, à ciel ouvert, et queShakespeare décrit comme un « puits à coq ». Le dispositif scénique permet aux acteurs de jouer dans différents espaces des actions multiples : l'avant-scène pour les monologues, les scènes de combat ; l'arrière-scène où, dissimulés derrière un rideau, on peut faire apparaître, selon les besoins, une grotte, une alcôve, le tombeau de Juliette... ; le balcon auquel sont accrochées des tentures, des...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le théâtre élisabéthain
  • Le théâtre elisabéthain
  • Théatre élisabethain
  • Le théâtre élisabéthain
  • Le théatre élisabethain
  • le théâtre élisabéthain
  • Le théâtre elisabethain
  • Théâtre élisabéthain

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !