Le théatre, un genre conventionnel

Pages: 7 (1566 mots) Publié le: 27 avril 2010
INTRODUCTION

Plusieurs raisons nous pousse à dire que le théatre est un genre conventionnel. en premier lieu nous pouvons d’or & déjà souligner le fait que le théatre a toujours connu des conventions. Dès la Grèce antique le théâtre apparaît comme étant un genre fortement codé, les acteurs portaient des masques, le plan du théatre était fait de telle façon à ce que l’aristocratie ne soit pasmélanger au peuple et que des espaces réservés aux acteurs, au chœur… soit créer. Pourtant même si au premier abord nous pouvons penser que son seul but est de divertir il n’est pas sans savoir que seul les pièces qui avaient un fond politique étaient jouées. De plus, au fil des siècles et selon les pays les conventions ont été modifiées, ont évoluées sans tout fois disparaître. Nous pouvonsprendre l’exemple de la règle des trois unités, à l’époque le théoricien Boileau disait de cette règle que c’était une nécessité afin de pouvoir rendre le spectacle « vraisemblable ».
En second lieu nous pouvons aussi dire que ces conventions sont liées à la nature même du théatre dont la finalité est la représentation. En effet, en faisant la représentation des spectacles dans un espace « fermé »cela rend l’existence des conventions inévitable. On peut ici prendre l’exemple des théatres orientaux, ces bâtiments qui sont le plus souvent fermés ont du mal à séparer le côté professionnel (acteurs, loges, coulisses…) au côté non professionnel avec les sièges, le hall d’entrée… De plus il ne faut pas oublier un élement qui a tout de même son importance, le décor. Celui-ci est censéreprésenter un élément réel même tout le monde sait que c’est un élément fictif. Les acteurs mais aussi les spectateurs feignent de croire que c’est un élément tout comme ils feignent de croire que les bruits, les lumières sont eux aussi réels.
Enfin, ces conventions sont essentielles à cause de la communication. Elle est rendue complexe parce que l’auteur choisit de parler au spectateur par l’entremised’acteurs. Cette situation, au moment où la pièce se déroule, conduit chacun à passer un accord tacite indispensable. Tout d’abord, l’auteur utilise des artifices de langage que chacun accepte comme si cela était normal. Ce sont d’abord les monologues sans lesquels on ne saurait rien des pensées du personnage. Concernant les acteurs, personne ne s’étonne du fait qu’on les voit mourir à l’acte V etqu’ils se relèvent pour les applaudissements. Le spectateur quant à lui est conduit à tenir le rôle de voyeur. Il n’agit pas et les acteurs font comme s’il n’était pas là. Et si parfois, un acteur prend soudain à parti le public, l’effet de surprise qu’il crée, montre bien à quel point il s’agit d’une transgression des conventions. Selon les cas, cela produit un effet comique ou un malaise. Ex :L’Avare III, 7 Harpagon s’adresse au public pour savoir qui lui a volé sa cassette (effet comique). Le spectateur sait que le théâtre est par nature un « artifice Mais il est un autre type de conventions qui peuvent nous conduire à nous interroger sur l’acceptation et l’approbation du spectateur : ce sont les conventions liées à une époque, une esthétique.
De ce fait, on pourrait alors se demanderpourquoi le spectateur accepte ces conventions.

L’une des premières chose à souligner est que le spectateur accepte ce qui lui semble conforme à son époque. Certains codes culturels véhiculés par le théâtre existent parce qu’ils sont ceux qu’une société à donner. Ils appartiennent à une époque, un temps donné de l’histoire. Le spectateur les accepte tout simplement parce que lui aussi appartientà cette époque et que le théâtre lui semble alors le reflet du monde tel que lui le perçoit. Par exemple, au milieu du XVIIe siècle, en réaction aux fantaisies baroques, on théoriciens des codes nouveaux. Boileau dans son Art poétique justifie la règle des trois unités et celle de la bienséance, au nom de la vraisemblance. L’esthétique dont Boileau s’est fait le porte parole pense gommer...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le théâtre utilise des procédés conventionnels
  • Théatre, art conventionnel?
  • Theatre genre et registre
  • Le théatre et autre genre littéraire
  • Le théâtre un genre particulier
  • Le théâtre est un genre à contraintes
  • Le theatre, genre d'argumentation
  • Quel est le genre du theatre au xviiième siecle ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !